SOMMAIRE BUSINESS NEWS IBS

NEWS

breaking news IBS

RÉVÉLANTES NOUVELLES – CONTACTEZ-NOUS – pour des informations plus détaillées

COMMISES À L’ÉTRANGER :
- Nous avons des travaux dans le domaine de la construction et des projets d’infrastructure financés pour être réalisés dans certains pays en dehors de l’ UE . Nous fournirons plus d’informations à la suite des demandes de part des entreprises intéressées .

REAL ESTATE :
- Nous avons des installations commerciales avec des revenus à vendre . En ce moment mandat à la vente d’un centre commercial .
- Au nom d’un investisseur, nous recherchons un immeuble dans le centre de Milan avec un loyer actif .
- Nous recherchons des investisseurs pour des projets de développement immobilier importants avec un plan de faisabilité déjà réalisé et avec un gestionnaire déjà disponible à prendre en charge la propriété .

RENOUVELABLES :
- ITALIE : au nom de divers acheteurs prêts à l’achat, nous recherchons des installations photovoltaïques ou des parcs connectés au réseau, au terrain, à suivi, abris et toits .
- ITALIE : nous recherchons des concessions pour des projets photovoltaïques et éoliens afin de construire des centrales d’une puissance nominale de 10-20 MW et plus, sans limite .
- POLOGNE : pour un fond spécialisé dans le photovoltaïque, nous recherchons des concessions et des projets pour des parcs de bâtiments de 1 MW sans limite supérieur .
- PROJETS ET USINES ÉTRANGÈRES : pour les investisseurs nous recherchons des usines déjà connectées au réseau qui bénéficient d’incitations ou de projets de construction avec toutes les autorisations prêtes et tarif avec un organisme d’Etat, aussi bien dans le secteur photovoltaïque que dans le secteur éolien .

TRADING :
- Produits alimentaires et boissons Catalogue et offres
- Carburants et produits Huile et Gaz : procédures et liste des produits directement des raffineries
- Copeaux de bois et pellets : nous avons des producteurs en Amérique et au Canada, en Russie, en Amérique du Sud, en Afrique du Sud qui peuvent fournir des produits dans des navires entiers à des prix compétitifs .

SOMMAIRE BUSINESS NEWS IBS

ibs-news-sommario

SOMMAIRE NEWS

News opportunités de business à l’étranger et fonds

FILIÈRES AGRICOLES ET AGRO-INDUSTRIE : pour les chaînes tomates, lait, avicoles, serres / systèmes des cultures protégées ou projets agroalimentaires CLIQUER ICI .

COMMANDES ÉTRANGÈRES : nous avons mandat et contact avec les dirigeants de entreprises de première importance du panorama national et international, à travers notre network. Ce sont des entreprises intéressées aux commandes dans des pays étrangers dans les secteurs industriels, dans les constructions, dans l’énergie. Des exemples:
ÉNERGIE: centrale électrique, turbines à gaz, turbines à vapeur (120 MW), solutions énergétiques intelligentes, groupes électrogènes, groupes électrogènes marins, pompes, tour d’éclairage aussi avec batterie al lithium, transformation et distribution d’énergie. Gazoducs, raffinerie, service etc.
CONSTRUCTION ET INFRASTRUCTURES : hôpitaux, aéroports, ponts, digues, écoles, ports, hôtels, routes, forages non pétrolières, etc…. Dans le cas de habitations ou établissements privés, il est nécessaire un promoteur local haut standing.
SECTEUR HOSPITALIER ET DISPOSITIFS MÉDICAUX : mobilier de lits et meubles pour chambres d’hospitalisation, pour salles d’opération, pour la conception de projet et fourniture « clés en main », meubles en acier inoxydable pour salles d’opération et salles de stérilisation.
SECTEUR HÔTELLERIE, CONTRACT & RESIDENTIAL: mobiliers ” décoration intérieure” et “living”,mobiliers de “rembourrés et draperies” , avec possible fourniture « clés en main », pour hôtels 4 étoiles, 5 étoiles et 5 étoiles de luxe, pour des clients potentiels dans tout le monde. Mobiliers pour cuisines, tant pour les hôtels que pour la construction de logements.
THÈME ÉLECTRIQUE: électrification, installations, réorganisation, fibre optique, etc.
AGRICULTURE: filières lait, filières tomate, usines de transformation, projets agricoles avec la vente des animaux et filières, équipements compris etc.
THÈME EAU: épuration, désalinisation, forages, etc.
THÈME EMBALLAGE: création de filières dans l’emballage alimentaire, pharmaceutique, etc.
En cas de contact avec l’entrepreneur général, les institutions, capable de générer des commandes dans une contexte juridique d’avis, attribution directe, création de société locale, coentreprise veuillez prendre contact avec IBS à travers la page Contacts dans le Menu.
Financement: au cas où il est demandé un financement dans des pays avec une capacité financière limitée, des fonds spécialises sont liés au network qui peuvent évaluer si intervenir et financier les activités surtout dans le cas de grands travaux, après avoir vérifié la disponibilité de la Banque Centrale du pays où les travaux sont budgétisés, et d’émettre des garanties opportunes.

BRÉSIL BUSINESS TOUR , MISSION ENTREPRENEURIALE ITALIE – BRÉSIL : le Brazilian Business Tour, importante évent promu par des organismes industriels, des associations et des institutions bilatérales italiennes et brésiliennes qui se déroulera en cinq programmes : Recife, Fortaleza – Rio de Janeiro, Belo Horizonte – Porto Alegre, Curitiba – Florianopolis – São Paulo. Le tour qui se dessine comme une mission entrepreneuriale visant à générer des nouvelles opportunités de business entre des entreprises italiennes et brésiliennes, prévoit une introduction institutionnelle à qui suivront des rencontres B2B in format de table rondes commerciales. Secteurs principales:
Agro-industrie (Rio Grande do Sul, Santa Catarina, Ceará, Minas Gerais, Paraná, Pernambuco )
De la chaussure (Ceará, Pernambuco, Minas Gerais)
Cosmétique, Pharmaceutique et Biomédicale (Minas Gerais, Rio de Janeiro, Rio Grande do Sul, Ceará)
Énergie (Ceará, Minas Gerais, Paraná, Rio de Janeiro, Rio Grande do Sul, Pernambuco )
Infrastructures (Paraná, Pernambuco, Rio Grande do Sul, Rio de Janeiro)
Métallurgiste (Santa Catarina, Minas Gerais, Paraná, Pernambuco, Rio de Janeiro)
Minier (Paraná, Rio de Janeiro, Rio Grande do Sul, Ceará, Minas Gerais)
Nautique et Naval (Santa Catarina, Rio de Janeiro, Rio Grande do Sul)
Pétrolier et gazier (Rio de Janeiro, Rio Grande do Sul, Pernambuco)
Textile (Santa Catarina, Caerá, Pernamubuco, Minas Gerais)
Pour des informations de détail, pour accéder à la page réservée, pour télécharger la brochure il est nécessaire envoyer ses propres références et ses donnés d’entreprise à travers la page CONTACTS du site.

BULGARIE MISSIONS ENTREPRENEURIALES : à travers Confindustria Bulgarie, missions entrepreneuriales, rencontres B2B et recherche partenaire, avantages fiscaux et centre productive. En outre un large éventail de services fournis par des bureaux professionnels d’excellence dans les domaines juridique, fiscal et administratif, y compris la gestion des employés et des feuilles de paie, ainsi que la législation relative au droit du travail et à la garantie de la qualité.

FINANCEMENTS POUR START-UP CANARIES, TENERIFE : opportunité de business, avantages fiscaux, financements et fonds pour start-up innovatrices dans le secteurs informatique, électronique, automatisation, recherche scientifique, nanotechnologies, biotechnologies, et autres news. Zone Spéciale Canaries ZEC, Zone Franche Tenerife ZFT, facilités douanières, fiscales et autres news.

ENTRÉE DES ENTREPRISES CHINOISES EN ITALIE : délégations chinoises en Italie, entreprises sélectionnées par le CCPIT et par les institutions chinoises, qui rencontrent des entreprises italiennes avec des objectifs spécifiques dans le cadre des rencontres B2B ciblés, des partenariats stratégiques et commerciaux. Secteurs: textile, mécanique, automobile, énergie, chimique, pharmaceutique, médicale, technologique et innovation brevets, Information and Communications Technology ITC, et enfin aliments et boissons et produits agroalimentaires et autres news.

EXPORTATION DU MADE IN ITALY EN CHINA : à travers une société italienne avec filiales en Chine et digital agency de propriété, les entreprises italiennes peuvent exporter le Made in Italy en Chine. À travers plates-formes e-commerce et canaux sociaux, les produits italiens sont offerts à 600 millions de personnes (chaque jour moyennement connectées à Internet), grâce à canaux B2C, B2B, le tout géré par un système PGI (Progiciel de Gestion Intégré) avancé. À la charge de l’entreprise italienne il y a une commission sur les ventes qui inclut les services de front end, back end, lead to cash, opération, expédition au acheteur finale. C’est comme si l’entreprise italienne ait en outsourcing une propre filière distributive en Chine. L’entreprise italienne devra s’occuper de fournir le produit dédouané qu’elle veut commercialiser en Chine plus éventuelles promotions. Pour quelques produits on peut faire transiter le produit en ZLB (zone de libre-échange) avec le payement des droits douaniers (c’est à dire les frais d’importation ou de dédouanement du produit), après que la vente a été améliorée, avec la possibilité de servir aussi les pays voisins avec des accords ZLB avec la Chine (par exemple Malaisie). À la diligence de l’entreprise, aussi la production des certificats pour pouvoir mettre le produit en Chine conformément aux lois , et une assistance est prévue pour cela. Toutes les catégories de produit sont admises (nourriture, vêtement et mode, décoration, luxe, etc. ), toutefois dès que nous recevrons une manifestation d’intérêt nous ferons une préalable analyse de faisabilité. Veuillez vous envoyer demande pour plus d’informations à travers la section CONTACTS.

OPPORTUNITÉS DANS LES PAYS CÉDÉAO : à travers des organisation non gouvernementales ONG et à travers un représentant de CÉDÉAO, une entité supranationale liée à 54 états de l’Afrique il est possible d’identifier des opportunités ciblées d’investissement, soit dans le domaine social, soit dans le business dans des domaines différents, des constructions, à l’énergie, aux infrastructures pour plusieurs typologies d’investisseurs. Grâce à CÉDÉAO il est possible d’établir un dialogue direct avec les les dirigeants des institutions des pays membres, avec les personnes qui recouvrent les plus hautes charges. Il est possible obtenir news et informations de première main, ainsi que pouvoir présenter des projets de développement, sur la base des axes de développement stratégique, convenues avec le Banques de Développement et avec les Donateurs Internationales.

RUSSIE: Possibilité pour les entreprises italiennes d’être représentées en Russie dans des contextes de foires, dans les réunions d’affaires, ou dans des événements organisés pour promouvoir de opportunités de business bilatérales entre Russie et Italie, par des représentants, agents ou consultants commerciales italiens – russes. En sus à un canal privé, il y a aussi des opportunités mises à la disposition par la Confindustria russe et par des consuls russes dans le cadre d’une coopération avec les associations industrielles italiennes. Cette coopération met à la disposition à des prix extrêmement abordables des paquets pour les entreprises PME, avec une gamme de services que comprennent un soutien pour une recherche d’opportunités, un soutien opératif aussi structuré pour des entreprises intéressées au territoire russe, que souhaitent s’installer en Russie, ou participer à des commissions, dans les zones de Moscou, Saint-Pétersbourg, dans des autres régions plus stratégiques, mais aussi dans des territoires avec des grandes potentialités et moins connus, accompagnés de pays en zones de libre-échange avec la Russie, comme la Biélorussie, le Kazakhstan, la Serbie. Les secteurs que nous signalons : pétrole et gaz, automobile, médicale, agriculture, biotechnologie et offre pour commissions dans des différents domaines.

KAZAKHSTAN BUSINESS : opportunités de business en Kazakhstan, bureau de représentation chez une prestigieuse structure à proximité des institutions gouvernementales, avec possibilité de loyers à des prix très bas pour des bureaux et des filiales ou pour des services de outsourcing avec personnel local. Opportunités dans le secteur des énergies renouvelables, à Expo 2017 en Aksana et autres news.

JAPON, CORÉE, MADE IN ITALY : opportunités d’exportation du Made in Italy en Japon et Corée. Magazine des « Tesori d’Italia » et promotion de marques italiennes d’excellence. Rencontres B2B avec acheteurs et distributeurs. Espaces d’exposition à Nagoya chez la Galerie Italienne avec 25.000 visites des opérateurs spécialisés.

OUGANDA : opportunités de business en Ouganda, liste des services actives, opportunités dans le secteur des énergies renouvelables, parcs photovoltaïques et PPA avec achat de l’énergie produite, accompagné des opportunités de différent type, par exemple dans le secteur des constructions, de l’électrification, des travaux publics, dans le cadre minier.

MAURITANIE SECTEUR DE LA PÊCHE : opportunités dans le secteur de la pêche en Mauritanie, zone extrêmement poissonneuse de l’Afrique de l’Ouest, à travers l’élaboration des produits de la pêche et suivante commercialisation dans la région et dans les pays limitrophes.

PARC PHOTOVOLTAÏQUE EN CAPITAL DE RISQUE : investisseurs pour la construction des installations photovoltaïques avec PPA et tarifs à concorder avec les autorités gouvernementales, (en fonction d’où les parcs se colloqueront, du rayonnement solaire moyen, et si les zones identifiés sont dépourvues de couverture électrique, donc dans les priorités du pays). Le tout dans des territoires à élevé rayonnement et face à des accords pluriannuels d’achat de l’énergie produite garantis par des assurances reconnues par le Fonds monétaire international, cependant dans des zones non soumises à désordres ou risques de nature politique, économique ou opérative considérés au-dessus du seuil acceptable.

HIGHLIGHTS : opportunités de business dans des pays étrangers soit dans l’Union Européenne, soit dans des pays extra-UE dans des différents catégories de produits et autres news.

ICE BRUXELLES : avises, adjudications, programmes pays tiers, avises extra-EU, avantages, financements et opportunités à travers ICE Bruxelles et autres news.

FONDS RÉGIONALES ITALIENS: Fonds alloués pour le développement des zones du sud et du centre de l’Italie. Il s’agit des fonds et financements qui privilégient des projets d’emploi ou des brevets innovants et start-up innovantes qu’exercent une incidence sur les territoires en termes d’occupation et relance des activités productives et socio-économiques. Pour informations et news veuillez nous contacter pour une valuation de ton projet entrepreneurial. Il convient disposer d’un business plan synthétique préalable.

News Aliments et Boissons et Marchandises

CATALOGUE AGRO-ALIMENTAIRE ET OFFRES : catalogue agro-alimentaire avec des produits agro-alimentaires d’excellence comme le parmesan reggiano, différents fromages, le jambon de Parme, jambons et charcuterie aussi AOP, pâtes sèches de blé dur dans des différents formats et différent teneur en protéines, pâtes fraîches napolitaine, riz, tomates, poisson frais et congelé, sauces et salse e conserves, légumes, champignons, truffe, fruits, céréales, café, lait, glace, eau naturelle et gazeuse, vins blancs, vins rouges, mousseux, muscats, huile d’olive et huile d’olive vierge extra, et tant d’autres produits Made in Italy + quelques produits d’importation, y compris quelques marchandises comme sucre, farines, blé, huile végétale brut et raffiné (huile de tournesol, huile de mais, huile de graines de soja) etc. Offres continues, offre spot, offre stock.

PÂTES SANS ALLERGÈNES : nous somme chargé de trouver acheteurs et distributeurs de pâtes avec caractéristiques innovantes. Dans les différents types : pâtes fraîches, pâtes sèches, pâtes farcies, totalement sans allergènes (no gluten, no œufs, no lactose, no mono et diglicérides), aussi avec versions certifiées végétaliennes et BIO. Une parfaite combinaison de bonté et santé. Nouveauté mondiale : les pâtes sont intégrées par des fibres et vitamines avec l’ajout de légumes; dans cette manière elles ont même un index glycémique très bas.

ALIMENTS & BOISSONS HAUT DE GAMME : aliments et boissons BIO et haut de gamme. Entreprises d’excellence du made in Italy, produits au sommet en termes de qualité du produit, certification BIO, caractéristiques organoleptiques et santé. Du riz à les pâtes, du vin de raisins de qualité supérieure à huiles vierge extra de première qualité, produits avec propriétés nutritionnelles uniques.

FRUITS DE BOIS ET CHAMPIGNONS SURGELÉS: producteur russe leader du marché de fruits de bois et champignons surgelés cherche des acheteurs et des partenariats stratégiques pour développer un débouche en Italie et en Europe.

VIN VINS CAVES VITICOLES OLTREPO PAVESE IBS est ravi de promouvoir les meilleures caves viticoles de l’Oltrepò Pavese à travers les vins de qualité et plus naturels. Pour des informations supplémentaires veuillez nous contacter. LES VINS ROUGES : BARBERA, aussi dans la version affinée pour environ 10 mois en barriques de chêne. RUBINO, à travers raisins croatina 100 %. BONARDA DOC, cépage Croatina en pureté. BONARDA DOC, couleur rouge rubis avec un parfum d’intensité accentuée. LA CENFRASCA, vin Bonarda produit par vignes vieilles, peu productives. BUTTAFUOCO DOC, vin noble de couleur rouge rubis particulièrement intense, grâce à la vinification de raisins des cépages Croatina, Barbera, Uva Rara. VINACERO, est un Pinot Noir vinifié en rouge. BARBERA, représente la version non mousseuse du Barbera. VINS BLANCS : PINOT NOIR, à travers vinification de raisins des cépages Pinot noir 90 % + Chardonnay 10 %. RIESLING, vinification de raisins Riesling Italico 80 % + Riesling Renano 20 %. CROSÉ, vin Rosé, obtenu par la vinification en rose de raisins du cépage Pinot Noir. CHARDONNAY “BLUE DIAMOND”, vin blanc sec, aromatique, des raisins du cépage Chardonnay 100 %. PINOT GRIS “ GREY DIAMOND ” vin blanc, de couleur jaune paille, plein. LACLIMA , Chardonnay non mousseux, frais et délicat, produit dans les vignobles appelés “ Prumù ”. MOUSSEUX : PINOT MOUSSEUX CHARMAT des raisins du cépage Pinot Noir, vinifié en blanc à travers la méthode “Charmat”. ROSÉ MOUSSEUX CHARMAT des raisins des cépages Pinot Noir, vinifié en rose à travers la méthode “Charmat”. PINOT MOUSSEUX BRUT MÉTHODE CLASSIQUE. Le Moscato di Volpara, méthode TRADITIONNELLE, MOUSSEUX, PASSITO obtenu à travers des raisins du cépage Moscato laissés faner sur les rameux jusqu’à Novembre, et quand vinifié il est puis laissé reposer en tonneau pour douze mois.

WHISKY : distillerie en in Slovénie est en mesure de fournir du whisky de grande qualità avec production industrielle en vrac ou en bouteille à des prix de grande intérêt pour grossistes et détaillantes.

PRODUITS MINIERS : hématite, calcaire, bentonite, cristaux de barytine, talc blanc et ocre, carbonate de calcium, limonite, directement du producteur à travers miniers de propriété, pour entreprises importatrices ou acheteurs dans le secteur des vernis ou utilisateurs des susmentionnés produits.

PRODUCTEUR DE PELLETS : dimension 6-8 mm, couleur soit clairs que sombres, coûts par tonne compétitifs, disponibles informations de détail (fiche produit et description), fourniture soit à travers emballage en vrac comme gros sac 1000 kg, soit sacs de 15 kg. Cendres 0,23 – 0,27% très basses, parce que la matière première utilisée est bois de première qualité utilisé pour la conception et la construction de maisons en bois et les restes pour la production de pellets. Pellets soit pour usage civil haut de gamme, soit pour usage industriel. Logistique et livraison du produit soit par camion que pour navire. Commande minime 1 container ou 1 camion.

PRODUCTEUR MORCEAUX DE BOIS ET BOIS DE CHAUFFAGE : producteur de bois de chauffage et de morceaux de bois. Pour un devis veuillez nous contacter en indiquant la quantité, le diamètre, le type de bois et l’humidité. Logistique par navire, train et camion.

HUILES VÉGÉTALES : Nous offrons des huiles végétales, des produits raffinés, bruts ou degummed, à des prix compétitifs, produits par des Raffineries en Ukraine, Russie, Malaisie, Philippines, Bulgarie et Hongrie . Huiles végétales disponibles : huile de tournesol, csfo ( huile de tournesol brut ), huile de soja, huile de palme, cpo ( huile de palme brut ), huile de colza, ester méthylique de palme, palmrdb – cp 8 / cp 10. UCO ( huiles de cuisine utilisées ). L’emballage peut être soit en bouteilles de PET avec capacité de 1, 2, 5, 10 litres soit en bulk ou flexitank, en fonction du type de produit . Terme de livraison CIF, performance bond de 2,00 % . Pour plus d’informations, veuillez nous contacter.

PRODUCTEUR HUILE DE TOURNESOL : producteur de huile de tournesol d’origine du mer Noire, produit brut ou raffiné, il est possible de fournir soit en vrac qu’en bouteilles, prix compétitif, minimum 1 container / mois par navire ou par route, commande minime 1 camion.

CACAO : cacao non raffiné en grains à moudre, origine Côte d’Ivoire, le plus grand producteur de fèves de cacao pour la successive production de chocolat.

MARCHANDISES : différentes marchandises, des grains végétaux, aux farines, métaux et autres news.

STOCKS : stock des marchandises de différente typologie, des denrées alimentaires, aux vins et boissons, sauces et épices, vêtements et accessoires (chemises, peignoirs, etc.), mobiliers et draps (alaises, torchons, etc.), articles ménagers (lampes, etc.) et de cuisine (poêles, couteaux, etc.), articles de design, montres, bijoux, articles pour le ménage, etc.

MATIÈRES PREMIÈRES : des matières premières variées, dès produits d’excellence fabriqués en Italie cotés dans la Borsa di Parma (comme Parmigiano Reggiano, Prosciutto di Parma et d’autres jambons, dérivés de la tomate, fourrages, grains, farines etc.), jusqu’aux graines de plantes (huile de tournesol, huile de maïs, huile de soja, huile de palme, huile de colza), aux produits pétroliers, (carburants, produits pétroliers et gaziers), métaux et d’autres. Pour des INFORMATIONS, demandes et d’autres actualités, veuillez nous envoyer un e-mail.

CARBURANTS ET PRODUITS PÉTROLIERS : IBS a des relations directes avec les agents officiels de Raffineries en Russie, au Proche Orient, en Amérique du Sud, en Libye, en Iraq et en Iran. Les procédures d’achat FOB et CIF et les principaux produits fournis sont indiqués dans la page spécifique. Cliquez sur le lien pour visiter la page Carburants. Liste complète des produits :
JET FUEL JPA1 ( AVIATION KEROSENE COLONIALGRADE A1 )
JP54 AVIATION KEROSENE COLONIAL GRADE 54 JET FUEL
RUSSIAN DIESEL OIL EN 590 10 PPM
ULTRA LOW SULPHUR DIESEL 50 PPM
DIESEL GAS OIL ULTRA LOW SULPHUR DIESEL 50 / 10 PPM / EN590
VIRGIN LOW POUR DIESEL FUEL OIL ( D6 )
RUSSIAN D2 GAS OIL GOST ( DIESEL ) LO 2 62 GOST 305 82 ORIGIN
MAZUT M100 GOST 10585 75
MAZUT 100 GOST 10585 99
LIQUEFIELD PETROLEUM GAS ( PROPANE ( C3H8 ) 50 % + BUTANE ( C4H10 ) SEPARATED ( LPG )
LIQUEFIELD NATURAL GAS 5542 87 ( LNG )
RUSSIA EXPORT BLEND CRUDE GOST 51 858 2002 ( R.E.B.C.O )
RUSSIA EXPORT BLENDS CRUDE GOST 9965 76
GASOLINE 87 OCTANES RUSSIAN ORIGIN
GASOLINE 89 OCTANES RUSSIAN ORIGIN
GASOLINE 93 OCTANES RUSSIAN ORIGIN
AUTOMOTIVE GASOIL ( AGO )
COMPRESSED NATURAL GAS ( CNG )
FUEL OIL CST180
BASE OIL SN 150
BASE OIL SN 500
BITUMEN / PETROLEUM ASPHALT
PETROLEUM COKE
UREA GRANULAR AND PRILLED RUSSIAN ORIGINS

News Business de niche et partenariats étrangers, dernières news

Grâce à notre network étranger, nous avons contact direct avec des mandataires et des propriétés, avec des promoteurs d’opportunités que nous signalons par la suite. Pour demandes or offres veuillez nous contacter.

BIENS IMMOBILIERS MAROC : projet immobilier au Maroc à Casablanca, immeubles de luxe avec domotique avancée, systèmes de ventilation, projet « villes intelligentes ».

PRODUITS PHARMACEUTIQUES: Ils sont requis des acheteurs, des distributeurs et partenariats stratégiques pour produits pharmaceutiques dans le domaine de la chirurgie et de la médecine régénérative, des tissus, des équipements et des biotechnologies.

OPÉRATIONS DE FUSION ET ACQUISITION : fusions et acquisitions dans les secteurs biomédical pharmaceutiques et dispositifs orthopédiques, TIC, réalité augmentée et internet des objets, aliments, restauration, matières plastiques, électromécanique, composants. Types d’accord: start-up, rotation, acquisition, acquisition / augmentation de capital. Info disponibles: niveau de risque, valeur d’entreprise réel, chiffre d’affaires, BAIIDA (%), situation de financement nette, potentiel de croissance / chiffre d’affaires accessible, besoins faisant l’objet du cycle, part cédée avec le cycle, TRI attendue,période de sortie (nr. années), way-out cash multiple, stratégie de sortie, éventuels partenaires dans l’opération. Veuillez nous écrire une mail en indiquant les informations commerciales et les références personnelles de contact et nous vous fournirons informations de détail.

CONCESSIONS DANS LES RENOUVELABLES vente des concessions dans le secteur des renouvelables – PPA (parité de pouvoir d’achat). Des exemples: projet éolien Brésil, projet éolien Grèce, projet photovoltaïque Jordanie, projet photovoltaïque Égypte et projet photovoltaïque Maroc. Disponibles aussi des installations clés en main.

VENTE KNOW-HOW : secteur de pierres de mobilier pour des pays extra-UE, assistence dans la phase de start-up de structure productive et opérative, formation et entraînement du personnel y comprise.

PRODUITS PÉTROLIERS : à travers société distributrice en Italie de produits pétroliers avec 26 plates-formes de propriété délocalisé sur le territoire national, nous pouvons faciliter le contrat pour la fourniture des produits suivants. MÉTHANE à travers des raffineries primaires et des sociétés avec la distribution exclusive en Europe du produit donc avec une remise par rapport aux distributeurs secondaires. GPL et PROPANE, GAZOLE POUR VÉHICULES AUTOMOBILES (EN 590 – 10 PPM, ESSENCE. Pour des grands acheteurs, utilisateurs finals ou acheteurs finals de grandes quantités ladite société peut gérer le rapport directement avec les raffineries pour conséquent elle peut organiser le transport par bateau de gros volumes avec des prix compétitifs. Aussi de JP54 et autres produits.

INVESTISSEMENTS MINIERS au Maroc, Tanzanie, Colombie et en plus des investissements en Cu, Ni, Graphite, Lithium à travers des sociétés avec sièges en Canada et Swisse. Avocats et banques de premier niveau.

LIVRAISON DIRECTE START-UP INNOVANTE : à fois indiqué comme «drop ship », une start-up innovante qui présente un modèle de business meilleur par rapport au modèle de business des sociétés présentées sur le marché. La livraison directe permit un consente une augmentation des volumes des ventes, en pouvant gérer la logistique aussi sur des commissions étrangères. La particularité est que le bien ou la marchandise se trouvent dans le dépôt du fournisseur et le vendeur, qu’est une entité séparée, peut perfectionner la vente et le bien sera envoyé directement du dépôt du fournisseur au client final, exclusivement après que le paiement sera perfectionné. Tout le processus de vente et la chaîne d’approvisionnement intégrée sont géré par un site. Veuillez nous contacter pour en savoir plus et pour les dernières news de projet.

HÉLICOPTÈRE RECHERCHE ACHETEURS : hélicoptère 8 place de production américaine pour transport des fonds, transport aux plates-formes, patrouille des frontières, maintien de l’ordre. Coûtes beaucoup plus bas des coûtes moyens de marché. Recherche des acheteurs et distributeurs.

OREILLER POUR ALITÉS OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENT : start-up innovante et brevets résultat de techniques spécialisées en physiothérapie, qu’ont produit un nouveau oreiller pour alités qui résout ou améliore beaucoup de problématiques qui affectent les personnes alités pour des graves maladies ou des pathologies chroniques auprès l’hôpital ou leur domicile. On cherche des investisseurs.

INVESTISSEMENT EN ART: des œuvres d’art de première importance et notoriété, contact direct avec propriétés ou mandataires directs des propriétaires. Procédures supervisées par des experts accrédités et munis des références avec activité pluriannuel dans le secteur et haut standing. Plus stricte confidentialité.

IMMEUBLES EN VENTE : des immeubles en vente en Italie et dans autres pays, des hôtels haute de gamme à Milan, Rome, Venise, Florence et dans des autres villes européennes. Des grands magasins, des EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendants) en Italie. Des exploitations agricoles et des vignobles haut de gamme en vente avec ou sans restauration annexée et hospitalité dans les territoires d’excellence vinicole italienne.

News Services

BUREAUX ÉTRANGÈRES : services actifs dans les bureaux étrangères et dans les sièges des partenaires IBS à l’étranger.

TRADE AND EXPORT FINANCE: Recherche de partenaires commerciaux et financiers, élaboration de contrats pour l’export, recherche et négociation d’instruments bancaires pour export et le trade finance (crédits documentaires, stand by, garanties bancaires, forfaitage, etc.), gestion des crédits à l’exportation. À travers des partenaires, relations dans les principales centres financiers mondiaux, Londres, New York et Hong Kong, relations avec banques et agences institutionnelles pour le soutien et le développement de l’export.

STRATÉGIES FINANCIÈRES INTERNATIONALES : parcours finalisé à l’obtention d’un financement, au bout des projets durables, des plans d’affaires crédibles, des entreprises présentables, de la diligence raisonnable, et des experts dans le cadre de la finance.

COTER EN BOURSE DES SOCIÉTÉS : consultation pour coter en Bourse une société, cotation en Bourse et haute finance pour des sociétés actives en cadre minier et dans les secteurs biotechnologies et pharmaceutique.

PLATE-FORME INNOVANTE E-MAIL ET SMS MARKETING : plate-forme pour organiser et supporter les stratégies de communication et marketing d’entreprise à travers un système hautement technologique et innovant. Campagne publicitaire sur mesure, capable de vous montrer concrètement la puissance de son système pour augmenter les ventes, e-commerce, ou publiciser des initiatives et des événements soit pour mobile marketing que pour ordinateur. Système intégré de customer journey, micro-contenus distribués dans le temps pour SMS et mail, solutions page de renvoi et story telling. Selon la modalité d’approche, le comportement du potentiel consommateur est mesuré et analysé par les formulaires mobile analytics et customer. Les interactions entre les usagers sont analysées, mesurées dans une optique temporelle. Personnalisation des contenus pour les communications futures. La plate-forme fournit un ciblage non plus simplement custom mais prédictif. Dizaines des millions de contacts seulement en Italie et présence internationale élargie. Promotions, marchés porteurs, coupon, enquêtes dynamiques, réservations, affaires, flyer, donations et story telling. Tracking, lead scoring, marketing prédictif.

GÉOPOLITIQUE ET RENSEIGNEMENTS, ÉVALUATION DES RISQUES : géopolitique et renseignements, évaluation des risques, profile du pays, analyse géopolitique des risques, observation des conflits, profile des acteurs, évaluation de la sécurité d’un pays, plan de sécurité d’un voyage.

RELATIONS INTERNATIONALES ARTICLES : différents articles de nature géopolitique, socio-économique, technique, relativement à plusieurs régions et zones divisées par continents.

SACE ASSURANCE DU CRÉDIT : Sace et assurance du crédit, carte de risque pays, risque du pays, risque manqué payement contrepartie souveraine, bancaire, corporate, violations contractuelles, transfert des capitaux et autres risques liés à l’internationalisation détaillés pour chaque pays étranger, avec des solutions d’assurance du crédit et conditions d’assurabilité.

ENVOYEZ-NOUS À VOTRE PLACE EN FOIRE : IBS envoie un consultant à la foire d’intérêt entre celles programmées dans les différents pays étrangers, il recueille un nombre certifié et concordé de contacts commerciaux et de cartes de visite, sans que l’entreprise italienne doive consacrer le temps précieux de ses collaborateurs. En centralisant le service, à travers une personne qui a en charge 1 ou plus entreprises, on obtient une économie en coûtes et temps.

JUMELAGE : jumelages, rencontres B2B, missions commerciaux et entrepreneuriales. Rencontres de business sur demande en fonction des besoins des entreprises clients.

SERVICES POUR BREVETS ET START-UP : services pour titulaires de brevets et start-up à travers des professionnels avec une haute expertise dans la gestion d’inventions, brevets, industrialisation du produit, développement start-up.

OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENT : opportunités d’investissement pour investisseurs, aussi start-up innovantes et investissements financiers.

PLATE-FORME TRADES plate-forme B2B, business to business Pandora Trades International.

SENS DE QUELQUES MOTS PRÉSENTES DANS LE TEXTE “Business News IBS”:

- Business to Business B2B (Wikipedia)
- Géopolitique (Wikipedia)
- Informatique décisionelle (Wikipedia)
- Lettre de crédit (Wikipedia)
- CÉDÉAO (Wikipedia)
- Coentreprise (Wikipedia)
- Capital risque (Wikipedia)
- Secteur agroalimentaire (Wikipedia)
- Allergène (Wikipedia)
- Biotechnologie (Wikipedia)
- Gazole (Wikipedia)
- Essence (hydrocarbure) (Wikipedia)

VEUILLEZ NOUS CONTACTER POUR DES INFORMATIONS DE DÉTAILLE CONCERNANT LES NEWS

contact IBS by mail

AGRO-INDUSTRIE: CHAÎNES ALIMENTAIRES ET AGROALIMENTAIRES

AGRO-INDUSTRIE: CHAÎNES ALIMENTAIRES ET AGROALIMENTAIRES

agribusiness filiere e agrifood

AGRO-INDUSTRIE – CHAÎNES ALIMENTAIRES ET AGROALIMENTAIRES

QUI SOMMES-NOUS: IBS en partenariat avec Rubival International Srl, spécialisée dans le secteur de l’agri-industrie, dans le lancement, la mise en oeuvre et la coordination de projets de chaînes agroalimentaires, veut présenter quelques exemples de chaîne: chaîne laitière et viande, chaîne de la tomate, chaîne avicole, installations de transformation, machines, projets agricoles, vente d’animaux, serres et systèmes pour cultures protégées.

OBJECTIFS: Dans le cadre de projets de l’agro-industrie et de chaîne, IBS et Rubival collaborent avec les principales entreprises spécialisées dans l’agro-industrie, et ils disposent des compétences techniques appropriées pour la coordination complète de projets dans le secteur agroalimentaire. IBS et Rubival peuvent compter sur un groupe d’intervention intérieur et un équipe qualifiée qu’inclut des agronomes, experts de marketing, de business planning, de gestion de projets ainsi que des compétences pour une gestion à 360 degrés des projets, y compris les cadres commerciales et contractuels.

PROJETS ÉTRANGERS ET INTERNATIONALISATION: Dans le cadre de projets étrangers d’internationalisation ou pour des commandes étrangères où la création de zéro d’une chaîne agroalimentaire est demandée, ou de répondre avec des solutions spécifiques à certains problèmes dans le secteur de l’agri-industrie, l’équipe est en mesure d’assurer la gestion correcte des processus aussi à l’étranger, grâce à des analyses et des stratégies précises.

PARTIES PRENANTES: Les informations ci-dessous résument les compétences au bout d’IBS et Rubival à travers une liste de certaines entreprises qui ont participé dans le pratique à des projets étrangers. Les projets ont vu la participation d’organismes et des sujets qui ont garanti la fonction d’assurance du crédit à l’exportation. Parmi les parties prenantes aussi des organismes nationales et supranationales qui ont participé à la phase de conception, disposant à travers les bureaux compétents des informations géo-climatiques et géologiques des sols et des régions intéressées aux interventions.

RÉFÉRENCES DE PROJET: Le présent document décrit un exemple de chaîne et d’assortiment d’entreprises sélectionnées pour les dimensions de projet et pour la typologie d’intervention. Dans des autres projets, les entreprises qui seront impliquées pourront être les mêmes ou autres entreprises, en fonction du projet à réaliser. Les entreprises spécialisées et ayant une expérience décennale au niveau international, disposent de nombreuses références chaque fois disponibles à l’appui d’une proposition conceptuelle.

EXEMPLES DE CHAÎNES ET COMPETENCES DANS LE SECTEUR DE L’AGRO-INDUSTRIE:

CHAÎNE LAITIERE ET VIANDE
CHAÎNE DE LA TOMATE
CHAÎNE ET PROJETS AVICOLES
SERRES ET SYSTEMES POUR CULTURES PROTEGEES pour plants et légumes

CHAÎNE LAITIÈRE ET VIANDE

agribusiness filiera del latte

CULTURES

ENGRAIS SPÉCIAUX: Société leader dans le secteur de l’agro-industrie qui produit des engrais spéciaux à partir des matières premières de très haute qualité qui sont en mesure d’obtenir plus grandes performances et efficacité biologique des constituants nutritifs. La société est en mesure de developper une stratégie nutritionnelle complexe et détaillée pour chaque culture, lié au type de sol, à l’environnement de croissance et aux résultats attendus, le tout grâce aux compétences verticales et au savoir faire acquises directement sur le terrain dans les plus importantes zones agricoles du monde, du basin de la Méditerranée, à l’Amérique Centrale et du Sud, jusqu’aux principaux pays arabes.

HAUTE TECHNOLOGIE POUR L’AGRICULTURE : Société fondée et opérante dans le cadre de l’agro-industrie depuis 1950, leader dans la production d’équipements, machines et systèmes pour la distribution d’eau et d’eaux usées grâce à l’usage de technologies satellitaires VRT. L’entreprise a conquis une position de première importance dan le cadre de la production et la vente d’installations à haute technologie et machines agricoles pour l’agriculture et l’élevage.

ALIMENTATION POUR ANIMAUX

RUMINARTE, SOLEIL, TERRE, EAU: Entreprise spécialisée en alimentation pour animaux, pour toutes les exigences, de la culture jusqu’à la ferme (semailles, culture, conservation et récolte, la construction du rumen, fourniture et monitorage). L’entreprise développe des produits étudiés pour chaque espèce animale : lait en poudre, aliments, intégrateurs, et produits spécifiquement optimisés pour la santé animale ainsi que pour protéger l’environnement.

ÉTABLES POUR VACHES

ÉQUIPEMENTS POUR ÉTABLES: Entreprise en première ligne dans le monde de l’élevage et de l’agro-industrie depuis environ 50 ans, avec technologies fortement innovantes dans la création de élevages modernes et rationnels, en portant une attention particulière au bien-être global de l’animal.
Elle conçoit étables, installations et centres zootechniques pour vaches, pour bufflonnes etc. Elle dispose d’un large éventail d’équipements dédiées à l’élevage de tous les animaux de rente : porcs, moutons, chèvres, poulets et lapins. Ses structures métalliques préfabriquées en acier trouvent application dans le secteur de l’élevage, mais aussi dans le secteur agricole et en général dans le secteur agroalimentaire et industriel.

WAGONS MÉLANGEURS ET DISPOSITIFS TÉLESCOPIQUES : Entreprise qui est en mesure de concevoir, produire et vendre dans tout le monde des wagons mélangeurs étudiés pour l’industrie du bétail, pour le secteur de l’élevage. L’entreprise produit aussi des dispositifs télescopiques largement usés dans le secteur agricole, dans les secteurs industriel et du bâtiment. L’entreprise, fondée en 1973, réussit à conserver la tradition d’une direction familiale solide, unie au dynamisme et à l’organisation efficace ainsi que à la modernité d’un grand groupe international, aujourd’hui présent en chaque continent avec son réseau de chaînes, de distributeurs et de détaillants dédiés. C’est une marque connue dans le cadre de l’agro-industrie et synonyme de fiabilité. Elle est aussi connue pour le développement technologique continu et pour une assistance qualifié, ainsi que pour un service efficient de soutien après-vente offert à sa clientèle (Service et Pièces détachées).

SYSTÈMES DE TRAITE

GESTION TOTALE DE LA TRAITE : Entreprise, leader de l’agro-industrie dans le marché italien, conçoit des équipements et des installations de traite ainsi que des solutions innovantes pour une approche globale à l’élevage, en profitant de la plus avancée technologie disponible aujourd’hui, afin de optimiser la gestion de l’exploitation agricole à lait moderne. Les technologies modernes et sophistiquées sont appliquées aux vaches laitières, bufflonnes, chèvres et moutons. Un large éventail de produits pour chaque exigence d’élevage : réfrigération du lait, robot pour automatiser les processus, pasteurisation et alimentation automatique des veaux, une gestion global à 360 dégrées des processus, dans des conditions d’hygiène et salubrité.

CHAÎNE DE LA TRAITE, PRODUCTION ET EMBALLAGE SUIVANT

QUALITÉ ET MANIPULATION SÛRE DE LA NOURRITURE: Entreprise qu’est leader mondiale dans le secteur de l’agro-industrie, spécialisée dans la fourniture d’installations et d’équipements de processus pour le secteur agroalimentaire, d’équipements pour le traitement des produits laitiers, une large éventail d’unités de pasteurisation du lait, des lignes uht ( Ultra High Temperature), de centrifugeuses autonettoyantes et de processus de standardisation des lignes lait et crème, complétés avec une nouvelle génération de systèmes de filtration à membrane. Très haut niveau de génie, recherche constante de solutions et prestations de qualité, des technologies de processus innovantes pour obtenir un large éventail d’aliments liquides, notamment des produits avec contenu de solides ou des produits à viscosité élevée. Les systèmes de contrôle et d’automation industrielle sont modernes pour garantir la maximale fiabilité et efficacité, des installations de plus petites dimensions et simples dans leur architecture, jusqu’aux plus complexes lignes de production pour la gestion des processus complexes et des systèmes productifs. Rationalisation des consommations d’énergie, eau et des resources naturelles, en portant à une maximisation parallèlement à l’efficacité productive.


CONDITIONNEMENT ASEPTIQUE DES PRODUITS LIQUIDES : L’entreprise opère dans le secteur de l’agro-industrie depuis plus de 30 ans et offre des solutions globales très innovantes pour conditionner en manière totalement aseptique des produits liquides dans un large éventail de conteneurs en carton polylaminé (applicateur, emballage secondaire, système de stérilisation Ultra High Temperature UHT / pasteurisation, emballage). Entreprise douée de certification ISO 9001 de la DNV, présente dans la liste de fournisseurs de materiels de conditionnement pour lait qui a obtenu l’approbation par la FDA. Système de gestion de la sécurité alimentaire certifié à travers le schème FSSC 22000, tel que la met en condition de produire du matériel de conditionnement certifié FSC™ et PEFC™.

BIOÉNERGIE

RÉDUCTION DE L’AZOTE ET PRODUCTION DE BIOGAZ : Entreprise leader dans le secteur du biogaz qui réalise des installations réalisées et optimisées pour le traitement du lisier et des composés organiques avec réduction de l’azote. Elle a des références excellentes en pouvant vanter plus de 250 projets bio-énergétiques développés dans le monde entier.

ABATTOIRS

ABATTOIRS, AVEC DÉSOSSAGE ET MANIPULATION DES VIANDES, INSTALLATIONS POUR BOVINS, PORCINS ET OVINS : Entreprise avec expertise significative dans la conception de projets et dans la réalisation des lignes complètes pour l’abattage, la transformation et le désossage de la viande bovine, porcine et ovine. Dans le cadre de l’agro-industrie, l’entreprise offre des solutions technologiques avancées et conviviales totalement répondantes aux législations sanitaires européennes et USDA en vigueur. Des lignes complètes et des équipements qui concernent : étables, sales pour l’abattage des bovins, porcins, ovins et caprins, sales pour la transformation, désossage et machines pour la transformation de sous-produits.

CONSERVATION DES ALIMENTS

RÉFRIGÉRATION POUR L’INDUSTRIE ALIMENTAIRE: Expérience, qualité indiscutable, fiabilité et sécourité totale dans la conception et réalisation d’installations de réfrigération pour l’industrie agroalimentaire que l’entreprise export dans le monde entier. L’entreprise use du « froid » pour la réfrigération et conservation alimentaire, le séchage et l’affinage des fromages e de la charcuterie, le refroidissement de céréales contenus en silos et le transport réfrigéré, et produit de grands systèmes pour la réfrigération industrielle dans l’agro-industrie.

CHAÎNE DE LA TOMATE

agribusiness filiera pomodoro

GROUP GLOBALE

Group globale adressé à l’agro-industrie, qui est en mesure d’intégrer compétences, resources scientifiques et support technique-commercial, afin de garantir à qui travaille dans l’agriculture une offre complète et unique de semences (Seeds), de produits phytosanitaires (Protection des Cultures), un ensemble cohérent de solutions intégrées qui réussissent à maximiser la profitabilité de l’exploitation agricole entière et à satisfaire le plus exigeantes demandes de la filière agroalimentaire, en focalisant l’attention sur innovation, haute qualité et durabilité, pour produire plus et mieux.

SEMENCES: obtenir à partir des cultures des résultats excellents en termes de qualité et productivité, par rapport à l’environnement pédoclimatique et aux moyens techniques usés dans le cadre de la culture, grâce aussi aux semences évoluées et de qualité excellente, adressées aux secteurs des Céréales à paille, maïs, cultures industrielles et horticoles.

PRODUITS PHYTOSANITAIRES: pour protéger les cultures à travers un large et structuré éventail de produits phytosanitaires pour la plupart des problématiques phytosanitaires : gestion des ravageurs, contrôle des insectes nuisibles, maladies fongiques, pour une protection à large spectre des cultures en ligne avec une agriculture moderne et durable.

CULTURES, HORTICULTURE ET VALEUR: des hauts contenus en termes d’innovation et de haute valeur, des produits efficaces pour la protection des cultures chimiques ou biologiques, un large éventail de solutions productives intégrées, qui répondent aux différentes exigences de la filière entière.

DÉTAIL SUR FILIÈRE DE QUALITÉ DE LA TOMATE DESTINÉE À LA TRANSFORMATION

Le projet de filière pour la production de la tomate destinée à la transformation a pour objectif d’incrémenter les rendements qualitatifs et quantitatifs face à une utilisation inférieure et plus efficace des resources comme le sol, l’eau, les produits phytosanitaires et les nutriments. Accord génétique, produits phytosanitaires innovants combinés au protocole de protection de la culture et de amélioration de la culture, pour obtenir une « filière de qualité » de la tomate destinée à la transformation. Le protocole offre aux agriculteurs :

• GÉNÉTIQUE INNOVANTE: pour un haut rendement productif et de transformation pour les purées de tomate, les pulpes, les pelées et les dés et hautes résistances au stress et aux pathogènes pour des types de céréales et de condition de culture différents.

• PRODUITS PHYTOSANITAIRES: qui sont en mesure de protéger les plants et en améliorent l’efficacité physiologique, en réalisant une influence positive sur le rendement productif et qualitatif, en optimisant l’efficacité de l’eau ou le contenu de sucre ou d’autres composés fonctionnels, avec une réduction sensible de la pourriture apicale (décompensation physiologique qui peut réduire de façon substantielle les rendements et la qualité des produits transformés).

Un haut niveau de qualité du produit au début du processus de transformation est indispensable pour obtenir des produits d’haute qualité : la qualité est crée sur le terrain et on la garde sur toute la filière, jusqu’au consommateur final.

RÉSEAU DE 17 ENTREPRISES SPÉCIALISÉES DANS LA CHAÎNE DE LA TOMATE

La première filière de la tomate en Italia, constituée par des entreprises qui couvrent la filière entière : à partir de l’étude des sols, à la fertirrigation, à la transformation, à la pépinière, à la commercialisation, à la production des machines pour l’industrie et pour la collecte.

INTERMÉDIATION ET COMMERCIALISATION: Entreprise opérante dans l’intermédiation des produits agroalimentaires en formats pour l’industrie, la restauration et la vente au détail, distribuée sur tous les continents, avec un réseau de collaborateurs étrangers, industries de transformation, chaînes de distribution et importateurs.

PRODUITS POUR L’AGRICULTURE: Société dans l’agro-industrie qui fournit depuis 25 ans des produits pour le secteur de l’agriculture et de la zootechnie. Semences : sélection spécifique (céréales, fourragères et horticoles) pour les exigences de la zone géographique de culture.

Engrais: produits spécifiques pour la culture indiquée, des solutions « sophistiquées » à « cession contrôlée » pour garantir croissance équilibrée et productions d’haute qualité.
Produits phytosanitaires: des produits phytosanitaires à faible impact environnemental pour la sauvegarde de la santé.
Solutions pour la zootechnie: génétique, alimentation et nutrition, assainissement de l’environnement e de l’animal.
Support technique spécialisé: personnel technique/commercial pour la meilleure solution selon les objectifs de production, assistance après-vente pour le meilleur rendement de l’investissement.

MATIÈRES ET DEMI- FINIS POUR LES PRODUITS ALIMENTAIRES: Société qui travaille depuis plus de 35 ans dans le secteur de l’agro-industrie, en particulier produits alimentaires matières premières, produits demi-finis, fruits et légumes conservés, produits finis. Emballages alimentaires industriels, machines d’occasion pour l’industrie alimentaire.

MACHINES EMBALLAGE: Depuis plus de 70 ans entreprise leader dans la construction de machines étiqueteuses, machines d’emballage et lignes spéciales pour boîtes cylindriques et métalliques.

MACHINES FILTRATION, IRRIGATION, CONTRÔLE: Entreprise que conçoit et fournit des installations de filtration, micro-irrigation, stations météorologiques, systèmes de télésurveillance des installations et de l’humidité du sol, solutions informatiques et banques de donnés, citernes flexibles pour le stockage des liquides, dans tous les secteurs de l’agriculture.

PLANIFICATION ET CONSTRUCTION DES MACHINES: Consultation pour des layouts industriels dans le secteur de l’industrie de l’agro-industrie et en particulier dans l’industrie de conserverie, disposition des machines et des lignes en établissements existants, développement et planification de nouvelles lignes de production, résolution des problèmes de qualité et/ou rendement de production, analyse et validation des procès thermiques de stabilisation, consultation à 360° sur la production de pulpe de tomate.

INSTALLATION INDUSTRIE ALIMENTAIRE: Entreprise leader dans la planification, construction et vente d’installations destinées à l’industrie alimentaire et de l’agro-industrie. Elle met en œuvre des lignes pour la transformation de la tomate et de fruits pour l’obtention de le coulis, purées, jus de fruits, confitures et autres sous-produits et elle est en mesure de réaliser des projets complets « clés en main ». Construction d’installations d’inactivation enzymatique, extraction de jus ou pulpe, concentration, clarification, filtration, pasteurisation et stérilisation avec remplissage aseptique suivant, en boîtes ou en pots.

DÉPLACEMENT: Entreprise spécialisée en systèmes innovants de palettisation et de déplacement, pour garantir la fourniture de produits d’haute qualité avec les plus grandes économies d’énergie et les plus bas coûtes de manutention pour le client.

ÉCOSYSTÈMES: Elle travaille dans le secteur agro-environnemental : dans les restaurations agronomiques et amélioration des sols agricoles.
Elle dispose d’un laboratoire d’analyse physicochimique, microbiologiques dans le domaine agronomique, environnemental et industriel.
Elle dispose d’un laboratoire de recherche où des projets innovants sont développés dans le domaine agricole, écologique et industriel et de l’agro-industrie en général.

MACHINES AUTOMOTRICES: Leader mondial dans la construction et la commercialisation de machines automotrices pour la récolte de la tomate, des machines innovantes, technologiques et plus fonctionnelles. Le fleuron de l’entreprise sont les récolteuses pour la tomate, mais aussi des machines pour fraises, oignons, concombres, poivrons (la seule à savoir produire une machine pour le poivron). Elle a conçu des trieuses optiques, pour ses machines, en mesure de reconnaître défauts et couleurs des fruits indépendamment des conditions de lumière naturelle. Cela garantit la qualité du produit en rejetant pendant la récolte, tomates pas encore mûres ou sales, terreau et pierres, en assurant la qualité de la matière première. Lancement prévu de motorisations encore plus « écologiques », pour réduire au minimum les consommations et l’impact sur l’environnement. Au même temps des machines maniables, faciles à utiliser et à productivité élevée.

OPÉRATEUR LOGISTIQUE: Opérateur leader en Italie dans le secteur de la logistique et transports dans le domaine FMCG, peut vanter plus de 10 ans de livraisons et partenariats avec les plus importants entreprises de la GDO.

CONDITIONNEMENT: Depuis 20 ans dans le domaine du conditionnement des dérivés de la tomate et de fruits sur les marches nationales et internationales avec sa production de fûts cylindriques et cônes tronques pour assurer des excellentes prestations dans le domaine du déplacement et du transport des produits alimentaires, et hautes économies dans le domaine du stockage, sécurité et logistique.

CHAÎNE AVICOLE

agribusiness filiera polli progetti avicoli

PROJETS ET INSTALLATIONS AVICOLES CLÉS EN MAIN

Entreprise avec une vaste expérience dans l’agro-industrie, réalise des projets clés en main pour la production d’oeufs et poulets de chair, installations avicoles, systèmes pondeuses, poulets de chair, systèmes alternatifs / sans cages, installations au sol, traitement des matières fécales mélangés. Elle réalise des hangars préfabriques de chaque dimension, poussinière, pondeuses, poulets de chair, reproducteurs, système d’alimentation et de récolte d’oeufs, silos, retrait des matières fécales mélangés, système d’abreuvement, chauffage et ventilation, systèmes prises d’air, installations électriques et systèmes d’alerte, installations d’illumination, systèmes de contrôle informatisé.

INSTALLATIONS POUR L’ÉLEVAGE

La société propose des solutions à l’avant-garde pour la construction d’installations pour l’élevage des poules pondeuses, depuis le premier jour de vie jusqu’à la fin du processus productif, systèmes complètement intégrés pour l’élevage de poulets de chair, systèmes automatisés et informatisés sur abreuvement, alimentation, récolte des œufs, enrichissement Universal Plus, guichet, climatisation et chauffage, emporter, séchage et stockage des matières fécales mélanges, gestion informatisé, hangars, accessibilité, nettoyage.

ÉQUIPEMENTS POUR INSTALLATIONS D’ABATTAGE

La société est leader dans la planification, construction et installation d’équipements dédiés, pour installations d’abattage des poulets, dindes, lapins et porcs. Grâce à l’expérience acquise depuis le 1956, elle est en mesure d’offrir à sa clientèle un éventail complet de machines qui couvrent tous les phases du processus, à partir de la récolte et le transport des poulets vivants, à leur abattage, éviscération, refroidissement, découpe et enfin désossage. L’entreprise utilise une méthode innovante appelée LAPS, pour assommer et abattre les oiseaux, pouvant garantir ainsi le respect de toutes les exigences indiqués par les réglementations juridiques en vigueur pour le bien-être de l’animal.

ÉQUIPEMENTS ET LIGNES D’ABATTAGE

Leader mondial dans la fabrication de lignes pour l’abattage de lapins et cailles, autant que coqs et poulets, installations et équipements pour dindes, oies, canards, pintades, perdrix et pigeons. L’entreprise conçoit, réalise et installe machines, installations et logiciels de supervision pour lignes d’abattage et services de formation, assistance technique, assistance après-vente et station-service.

ABATTAGE ET ET TRANSFORMATION DE LA VIANDE

Réalité d’entreprise consolidée, leader en Italie et en Europe dans le secteur de l’abattage et de la transformation des viandes rouges comme bovins, équidés, porcins, ovins-caprins, et viandes blanches comme poulets, dindes et canards. Elle conçoit, construit et installe des installations clés en main pour l’abattage, a une spécialisation en installations avicoles, dispose de certification sanitaire communautaire et produit des installations dans le plein respect des normatives sanitaires CEE et USDA. Elle produit avec cycles connus, formalisés, codifiés et contrôlés qui permettent, tout d’abord, la disponibilité des mêmes (et donc de la qualité des produits) et la gestion des éventuels produits non conformes. Installations pour l’abattage des bovins avec productions jusqu’à 80 têtes de bétails adultes/heure, porcins jusqu’à 500 bétails/heure, ovins jusqu’à 600 bétail/heure, viandes blanches jusqu’à 10.000 bétails/heure.

SERRES ET SYSTÈMES POUR CULTURES PROTÉGÉES POUR PLANTS ET LÉGUMES

agribusiness serre e sistemi colture protette

Entreprise qui travaille dans l’agro-industrie habilitée à la planification et installation des serres et systèmes pour culture protégées en opérant avec des systèmes de qualité ISO 9001. Elle travaille depuis plus de vingt ans dans le secteur de la construction d’installations à contenu technologique élevée, dans l’amélioration continue des produits, des technologies, des processus, des services et des flux en termes généraux. Elle est en mesure de réaliser clés en main des fondations au toit, systèmes intégrés pour cultures protégées, serres de production, palettes en aluminium, systèmes informatisés de fertirrigation, installations technologiques, en s’occupant tous les activités : soit la partie classiquement de la construction d’installations, soit les parties complémentaires comme les travaux de génie civil de sous-structure, serres de production, serres pour expérimentation et activités didactiques, zones de travail, systèmes de transport intérieurs, systèmes optiques vision de calibration, palettes, systèmes de chauffage, fertirrigation, flux et reflux, hydrosystèmes, protection thermique, fog, installations spéciaux, systèmes de contrôle et ordinateurs pour serres, système électrique.

L’entreprise étude et réalise des projets personnalisés en tenant compte des exigences spécifiques de chaque horticulteur, et exécute la totalité des travaux de génie civil nécessaires : portance de sols, portance de la serre, travaux de découverture, zones sismiques, récolte ou élimination, égouts, déversements et convoyage des eaux pluviales, puits pour fourreaux, couloirs de ciment, plinthes de fondation et des palettes, flux et reflux à terre sur béton. Elle est en outre spéciales en structures :

• Serricoles de verre conçues et réalisées pour contenir les installations technologiques plus avancées.
• Elle installe des serres en acier, en aluminium et verre à partir des plus petites dimenisions jusqu’aux plus grands formats.
• Elle réalise des serres pour utilisations expérimentales.
• Serres en verre ou à arc avec couverture en matériel plastique, avec l’installation inclusé d’installations spécifiques en mesure de recréer le microclimat idéal pour chaque type d’expérimentation horticole et floricole.

Le réglage et le contrôle informatisé et assistés de tous les systèmes permet d’archiver et de pouvoir acheter dans le temps les valeurs de processus qui peuvent influencer la croissance des cultures.

contact IBS by mail

COMMERCE EXTÉRIEUR, TRADE & EXPORT FINANCE, GESTION DU RISQUE DE CRÉDIT

credito trade export finance

CONSULTATION & FORMATION SPÉCIALISÉE “TECHNIQUES AVANCÉES DE COMMERCE EXTÉRIEUR” , TRADE & EXPORT FINANCE, GESTION DU RISQUE DE CRÉDIT

POUR LA CONSULTATION:

Pour recherche de partenaires financiers, recherche et négociation des instruments bancaires pour export / trade finance (crédit documentaire, lettre de crédit stand by, garanties bancaires internationales, forfaitage, etc.), gestion des crédits export CLIQUEZ ICI.

POUR LES COURS: PRÉ-INSCRIPTION / MANIFESTATION D’INTÉRÊT:

À travers le format de contact ci-dessous indiquer :
- Le/les cours d’intérêt à travers le numéro d’identification de 1 à 14.
- La ville ou les villes plus proches à votre résidence ou où vous êtes disponibles à vous rendre pour participer au cours qui vous intéresse.
- Spécifiez si vous êtes disponibles aussi à la prestation du cours à travers la modalité à distance (transmission numérique).
- Vos références complètes pour nous permettre de vous contacter.
- Éventuelles demandes supplémentaires.

ORGANISATION DES COURS:

À travers les manifestations d’intérêt aux cours, sur la base du nombre d’adhésions des salles de classe seront organisées soit à distance, soit sur places davantage prochaines à la résidence des participants, en utilisant aussi des dates de cours déjà programmés en collaboration avec autres organismes de formation où le professeur travaille. Le coût de participation est en fonction des paramètres susmentionnés et il sera communiqué à la suite de pré-inscription. Le secrétariat didactique de IBS vous remercie pour la collaboration.

CONTACTEZ-NOUS POUR LES COURS, OU POUR UNE CONSULTATION:

contact IBS by mail

INDEX ET CONTENUS DE LA PAGE:

- SECTION A: liste des cours de formation Commerce Extérieur, Trade & Export Finance, Gestion du Risque de Crédit
- SECTION B: informations de détail sur chaque cours
- SECTION C: parcours de consultation et consultation avancée
- SECTION D: informations supplémentaires sur méthodologie, compétences, certifications
- SECTION E: information sur intervenant et conseiller
- SECTION F: publications et instruments sur trade, export finance, gestion du crédit(disponibles sur demande)

credito corsi trade export finance

SECTION A: Offre de formation spécialisée “Techniques de Commerce Extérieur”, Trade & Export Finance et Gestion du Risque de Crédit

LISTE DES COURS OFFRE DIDACTIQUE ET FORMULAIRES PROPOSÉS: (les détails pour chaque cours suivent)

• Formulaire n. 1 – Incoterms® 2010 : les profils d’application des termes normalisés dans les ventes internationales, les questions, les implications opérationnelles, pour optimiser l’utilisation et réduire les risques.

• Formulaire n. 2 – Paiements internationaux : paiements qui peuvent être activés dans des opérations commerciales avec l’étranger et les relatives particularités et insuffisances.

• Formulaire n. 3 – L’encaissement documentaire et le mode d’emploi : transfert des compétences opérationnelles sur les encaissements documentaires, caractéristiques, problèmes, législations, fonctionnement.

• Formulaire n. 4 – Paiements internationaux & gestion du risque de crédit : gestion pondérée du risque d’insolvabilité dans le cadre des ventes internationales, dans le court, moyen et long terme, instruments entre autres les instruments financiers.

• Formulaire n. 5 – Crédits Documentaires : caractéristiques et aspects particuliers, législation UCP 600 ICC et 745 ICC pratique bancaire internationale uniforme.

• Formulaire n. 6 – Nouveau encodage de la pratique bancaire internationale uniforme & gestion opérationnelle de la lettre de crédit : nouveauté après la publication no. 745 ICC. Parcours de formation hyper-spécialisé sur les crédits documentaires, gestion opérationnelle, nouveauté pratique bancaire internationale uniforme, impact de la production des documents à l’appui d’un crédit.

• Formulaire n. 7 – Séminaire – Gestion opérationnelle de la lettre de crédit en fonction du nouveau encodage de la pratique bancaire internationale uniforme : parcours de formation hyper-spécialisé, gestion opérationnelle de deux lettres de crédit, de l’accord contractuel à l’encaissement, analyse du crédit et production des documents à partir de la facture et liste de colisage.

• Formulaire n. 8 – Crédits documentaires et documents de transports : dans la préparation des documents de transport, analyse des discordances dans le cadre de l’examen des documents à l’appui d’une lettre de crédit. Parcours de formation spécialisé pour comprendre les problèmes et produire des documents conformes.

• Formulaire n. 9 – Avis de refus dans les crédits documentaires et dans le cadre des garanties bancaires internationales : comprendre comment structurer correctement un avis de refus lors d’une présentation non conforme, dans le cas de crédits documentaires et garanties bancaires de caractère internationale. Conduites à tenir à l’égard de banques et bénéficiaire après l’examen des documents. Travaux pratiques et cas pratiques de opérations commerciales réelles.

• Formulaire n. 10 – La LC Import et tâche à la banque pour émission de la lettre de crédit : dans l’émission d’un crédit documentaire, comment charger la banque dans l’émission des LC (lettres de crédit), optimiser le processus, en permettant à l’importateur national de réduire les risques dans l’achat de l’étranger. Déroulements et problèmes dans la désignation et demande des documents et de l’assurance de transport.

• Formulaire n. 11 – Garanties bancaires internationales : caractéristiques des « garanties » en usage dans le cadre du commerce international, spécificités, insuffisances. Analyse des garanties bancaires émises pour le compte du vendeur et du acheteur. Cas réels, travaux pratiques sur l’exécution de la garantie de paiement.

• Formulaire n. 12 – OBP – Obligation Bancaire de Paiement : nouveau instrument de réglementation pour les entreprises qui travaillent avec l’étranger. Fonctionnement et positionnement opérationnel de l’OBP, analyse des articles principales de la URBPO ICC.

• Formulaire n. 13 – Financement à l’exportation : Instruments financiers pour le marché global : examiner les instruments financiers et d’assurance au service des opérateurs pour financier et monnayer son crédit à l’exportation. Processus et fonctionnement du forfaitage, instrument d’assurance Sace Spa et intervention de Simest Spa.

• Formulaire n. 14 – Assurance du crédit à l’exportation : analyse pondérée des solutions d’assurance pour diriger le risque de crédit dans le champ des transaction commerciales internationales, dans le court, moyen et long terme, en vérifiant le cadre réglementaire de référence, et les processus opérationnels des produits Sace Spa, Sace Bt en soulignant les fonctionnement des polices relatives.

SECTION B: DESCRIPTION DÉTAILLÉE DES COURS DE FORMATION SUR TRADE & EXPORT FINANCE , TECHNIQUE DE COMMERCE EXTÉRIEUR, GESTION DU RISQUE DE CRÉDIT

On croit opportun signaler que les formulaires peuvent subir des modifications, ils peuvent être intégrés et rendus appropriés aux exigences et besoins des commettant à l’égard de la durée, du contenu, des niveaux de détail.

Formulaire n. 1: INCOTERMS® 2010 ET CONSÉCUTIFS PROFILS D’APPLICATION

Profil Professionnel des Destinataires : Attaché au bureau étranger, directeur des exportations, transporteur, employé de banque, opérateur commerce international.
Niveau du Cours : intermédiaire
Durée du Cours : 4 heures
Objectif du Cours : Malgré la large utilisation des Incoterms® 2010, la nécessité pour les attachés et les opérateurs commerciales internationaux de saisir mieux les problématiques et la dimension des conséquences opérationnelles elle reste vive. Donc, l’objectif du formulaire est de transférer des connaissances et des capacités techniques proportionnées pour en assimiler la ratio et en pouvoir optimiser l’utilisation afin de minimiser les risques dans le contexte d’un achat international.
Contenus :
• Définition d’Incoterms® ou termes normalisés et contexte opérationnel d’application
• Historique et évolution des Incoterms® du 1936 au 2010
• Les Incoterms® et le processus de conteneurisation des marchandises
• Principes Généraux des Incoterms®
• Incoterms® et Crédits Documentaires (Lettres de crédit – LC)
• Les termes maritimes et les termes normalisés multimodales
• Les sections et les partitions de la réglementation officielle
• De l’EXW (Ex-works) au DDP (Delivered Duty Paid): analyse précise de chaque terme normalisé ;
• Approfondissements et commentaire Wallchart Incoterms® 2010
• Examen de cas pratiques
• Une séance de questions-réponses.

Formulaire n. 2: Les paiements internationaux

Objectifs Formatifs: Le présent formulaire a pour objectif d’exposer et d’éclaircir les formes de paiement qui se peuvent rendre opérationnelles dans une transaction commerciale avec un pays étranger en caractérisant les particularités (règlement, atténuation des risques, ou financement).
Contenus du formulaire :
• Les conditions de paiement dans le contexte d’un contrat de vente internationale
• Le paiement dans la modalité Open Account
• Contexte de Open account assisté par une garantie sur demande ou une lettre de crédit de soutien
o Différenciation entre garantie sur demande et lettre de crédit de soutien
o Étude de cas pratique
• Condition de paiement anticipé assisté par une garantie de restitution d’acompte
o Examen d’une garantie de restitution d’acompte
• Illustration du concept d’encaissement documentaire
o Documents contre Paiement : D/P
o Documents contre Acceptation : D/A
o Encaissement documentaire et les facilités de financement
o Analyse et discussion de cas réels.
• C’est quoi le « crédit documentaire »
o Le crédit documentaire : définitions, caractéristiques et particularités, structure, détails sur le fonctionnement, sujets, profil opérationnel, normes de référence
o Les types différents de crédits documentaires : par paiement a vue, par paiement différé, par acceptation, par négociation et les relatives prestations des banques
o Procédure de « confirmation d’un crédit documentaire »
• L’Obligation Bancaire de Paiement (OBP) : définition correcte, sujets impliqués, structure de l’OBP et fonctionnement
• Le chèque, la lettre de change
• Encaissements automatisés : virement électronique des fonds sur le compte du vendeur
• Travaux pratiques
• Séance de questions-réponses.

Formulaire n. 3 : Encaissement documentaire et instructions d’utilisation

Destinataires et Profils professionnels à qui le cours est adressé : Opérateurs bureaux étrangers, directeurs d’exportation, attachés au commerce international, conseillers d’entreprise.
Niveau : pour les thématiques traités le niveau est avancé
Durée du cours : 1 journée;
Objectifs didactiques : Le formulaire en question veut se placer à proximité de l’objectif ambitieux de réussir à transférer de l’expertise et des compétences opérationnelles spécialisées sur les encaissements documentaires, en exposant les caractéristiques et en représentant les aspects plus particuliers.
En manière spécifique, on analysera les problématiques et les complexités liées au non-retrait des documents, ainsi que les déroulements caractérisant la mobilisation du crédit sous-jacent, dans la vente D/A ( Documents contre Acceptation ). Une place importante sera dédiée, en outre, à l’étude de la législation URC 522 ICC (Uniform Rules For Collection). On examinera, pour conclure, quelques cas pratiques pour mieux familiariser avec le fonctionnement de l’instrument.
Contenus du Cours :
• Les documents de transport utilisés dans le commerce international : COTIF (Convention relative aux transports internationaux ferroviaires), LTA (Lettre de Transport Aérien), CMR (Contrat de transport international des Marchandises par Route), MTD (document de transport multimodal), Connaissement (B/L)
• Les principales formes de règlement dans le commerce international
• L’encaissement documentaire : définition, acteurs concernés, législation et modalités opérationnelles
• « Collection Cycle »: Les phases de l’encaissement documentaire
• D/P ( Documents contre Paiement ) versus D/A ( Documents contre Acceptation )
• Quelles sont les différences entre encaissement “sans réserve”, “documentaire” et “direct”?
• Quand est-il approprié d’appliquer l’encaissement documentaire : quels sont les avantages et les désavantages de l’instrument ;
• Quels sont les rôles et les responsabilités au bout des banques impliquées dans le processus
• Quand l’encaissement est refusé : quelles actions, examen des avis et procédures
• D/A ( Documents contre Acceptation): comment mobiliser, donc convertir en argent le crédit sous-jacent
• Comment préparer et organiser la lettre de change
• Gérer la gestion des intérêts, des commissions bancaires et des frais
• Analyse de l’encaissement documentaire : “ création des documents”, “paiement en devise locale et étrangère”, “protestation ” , “ paiements partiels” et “ cas de besoin ”
• Comment expliciter soigneusement et correctement les “instructions sur l’encaissement” à la banque
• Analyse de cas pratiques
• Focus: URC 522 ICC (Uniform Rules For Collection): analyse des articles principaux
• Test d’évaluation
• Étude de cas de pris de décision
• Séance de questions-réponses.

Formulaire n. 4 : Les paiements internationales et l’efficace gestion du risque de crédit

Destinataires à qui le cours est adressé : Attachés bureaux étrangers d’entreprises d’export, managers et conseillers d’entreprise.
Niveau : niveau intermédiaire
Durée du cours : de 1 à 2 journées
Objectifs Formatifs : L’objectif de ce formulaire est d’identifier, en explicitant les caractéristiques, les instrument pour une gestion fructueuse et consciente du risque d’insolvabilité dans le cadre du commerce et des ventes internationales, dans le court, moyen et long terme. En particulier on discutera les instruments avec focus dans le court terme, en dégageant notamment les instruments financiers.
CONTENUS DIDACTIQUES :
La Gestion du Risque de Crédit dans l’Export
• Différer à travers un délai de paiement, comme instrument et moyen pour la création de valeur pour le client;
• Comment gérer la gestion du risque de crédit : avec quels instruments?
• La distinction entre instruments financiers et instruments d’assurance
• Instruments appropriés dans le court terme et instruments dans le moyen et long terme
• Tenir sous contrôle les variables critiques : pays, somme, type de marchandise, puissance d’achat.
Les instruments financiers opérants dans le court terme et ceux dans le moyen / long terme
• Le crédit documentaire: définition de crédit documentaire, caractéristiques et particularités, structure d’une lettre de crédit, fonctionnement, acteurs concernés, normes de référence
• Les différent types des crédits documentaires : par paiement a vue, par paiement différé, par acceptation, par négociation et les relatives prestations des banques
• La phase de la confirmation d’un crédit documentaire
• Comment distinguer le rôle, les obligations et les devoirs des banques
• Comment profiter correctement d’un crédit documentaire : comment générer des documents convenables, uniformes et en ligne avec les UCP 600 ICC (Uniform Customs and Practice, Normes et Utilisations uniformes relatives aux crédits documentaires, contenues dans la Publication numéro 600 de la Chambre de Commerce Internationale de Paris) et la nouvelle pratique bancaire internationale uniforme
• Les garanties bancaires internationales: garantie de paiement et lettre de credit stand-by
• Aperçus sur le forfaitage et sur le lignes open.
Les instruments d’assurance
• Détails sur le contexte réglementaire : soit international, que communautaire et national
• Le consensus: définition
• Directive UE 98/29 ( du Conseil, 7 mai 1998, concernant l’harmonisation des mesures en matière d’assurance des crédits à l’exportation, pour opérations garanties à moyen et long terme) et Communication UE sur le Court Terme
• Le décret-loi 143/1998 contenant des mesures en matière de commerce avec l’étranger et la délibération CIPE (Comité Interministériel pour la programmation économique de l’État italien) n. 62/2007 opérations et risques assurables par SACE S.p.a.
• Le crédit fournisseur : structure, fonctionnement. Quels sont les risques assurés
• Les polices Basic Online et Plus One
• Caractéristiques, fonctionnement de la mutation (changement de titre de la propriété d’un bien immeuble) de la police Sace Spa
• Assurance des crédits à l’exportation : principes fondamentaux, cadres et champs de fonctionnement, le prix, la globalité, l’indemnisation prévue par la police, le limite de crédit, la latitude, les clauses de premier risque, la récupération du crédit, et enfin les franchises prévues ;
• Les polices BT 360° et BT Sviluppo Export
• La police Excess of Loss
• Réflexions et conclusions.

Formulaire n. 5 : Les crédits documentaires

Destinataires : Opérateurs bureaux étrangers, directeur des exportations, employé de banque, attachés commerce international, conseillers d’entreprise.
Niveau : niveau cours avancé
Durée du cours : de 1 à 3 journées en fonction des objectifs formatifs.
Objectifs : Ce formulaire tend vers l’ambitieux objectif de conférer des compétences opérationnelles et spécialisées sur les crédits documentaires (aussi indiqués informellement comme lettre de crédit), en circonscrivant avec précision les caractéristiques et remarquant les aspects plus particuliers et les complexités. Une place importante sera attribué à l’analyse de la norme UCP 600 ICC et à l’estimation attentive de la nouvelle publication 745 ICC relative à la pratique bancaire internationale uniforme. Enfin, plusieurs cas pratiques seront analysés pour bien comprendre le fonctionnement et les profils d’application de l’instrument.
Contenus du course :
• Gestion du risque de crédit à l’exportation: comment gouverner et gérer le risque lié au crédit dans les opérations commerciales avec l’étranger
• Les différences dans la forme et la substance entre les instruments financiers et les instruments d’assurance
• Le crédit documentaire (aussi indiqué comme LC lettre de crédit) : définition, caractéristiques et particularités, structure d’un crédit documentaire, fonctionnement, sujets concernés, législation de référence
• Typologies des crédits documentaires : par paiement a vue, par paiement différé, par acceptation, par négociation et les relatives prestations des banques
• Comment éliminer le risque banque et le risque pays : l’opération de « confirmation d’un crédit documentaire » , « confirmation tacite » et enfin « le ducroire »
• Comment déterminer le rôle des banques?
• Qu’est-ce que signifie « négociation » ?
• Ce qu’on entend pour « banque désignée » : et à quelle prestation ?
• Qu’est-ce qu’une draft ?
• Quel sens on attribue à : « certifié », « visé », « légalisé » ?
• Dans le cas de « transbordement interdit » on peut assurer qu’il est sûr ?
• Qu’est-ce que signifie « endossement en blanc » ?
• Si l’on perd les documents qu’est-ce qui se passe ?
• Exposition et approfondissement à l’égard de la gestion opérationnelle d’un crédit documentaire / lettre de crédit : comment générer et présenter des documents conformes alignés avec la législation UCP 600 ICC et avec la nouvelle Publication 745 ICC concernant la pratique bancaire internationale uniforme.
• Analyse et discussion de nombreux cas concret réels.
• Séance de questions-réponses.

Formulaire n. 6 : Le nouveau encodage inhérent la pratique bancaire internationale uniforme et les implications dans la gestion opérationnelle de la lettre de crédit : les nouveautés contenues dans la publication n. 745 ICC

Destinateurs et profils professionnels : Opérateurs bureaux étrangers, directeur des exportations, profils bancaires, attachés au commerce international, conseillers d’entreprise.
Niveau du cours : avancé
Durée du cours : de 1 à 3 journées
Objectifs didactiques : Le formulaire en question entend se positionner comme un parcours de formation de nature hyper-spécialisé sur le thème des crédits documentaires et sur leur gestion opérationnelle appropriée. Spécifiquement, on examinera les fondamentales nouveautés introduites dans la pratique bancaire internationale uniforme en estimant l’influence et les répercussions dans la production des documents qui accompagnent un crédit documentaire.
Contenus du formulaire :
• Le crédit documentaire : définition et explication de l’instrument, à travers le caractéristique distinctives, la structure et son fonctionnement, acteurs concernés, typologies de crédit documentaire, législation de référence.
• Illustrer et définir ce qu’on entend pour « pratique bancaire internationale uniforme » : de quoi on parle en manière précise ?
• Les nouveautés comprises dans la publication ISBP 745 ICC :
Examens et remarques préliminaires, principes générales de la publication :
• But de la Publication ISBP 745 ICC
• Explication des « Certifications » et « Déclarations »
• Illustration des « Copies des documents de transport »
• Éclaircissement sur les documents auxquels on ne doit pas appliquer les artt. 19-25 UCP 600 ICC
• Clarification sur les définitions de : « documents d’expédition », « documents de tiers part acceptables », « third party documents acceptable » , « stale documents acceptable », « pays exportateur », « third party documents not acceptable », « entreprise d’expédition » et « documents acceptable as presented »
• Pourquoi la langue de production des documents est importante
• La modalité pour “signer un document“
• Distinguer “Originales et Copies“
• Ce que ce sont les “marques d’expédition”
• Examiner “les conditions non-documentaire“
Comment préparer les documents dans le plein respect des nouvelles indications de la ISBP 745 ICC:
• Comment préparer la “draft”
• Comment préparer la facture
• Document de transport multimodal versus Connaissement
• Ce que l’on entend pour “On board notations“
• Connaissement versus Connaissement non négociable
• Comment préparer la Lettre de transport aérien et le Contrat de transport international de marchandise par route
• Comment préparer le certificat d’assurance
• Comment procéder à la préparation du certificat d’origine
• Comment organiser la liste de colisage et la liste de poids
• Comment préparer les certificats du bénéficiaire
• Comment finaliser et préparer les certificats d’analyse, de qualité et quantité, les certificats de contrôle, sanitaire et phytosanitaire, etc.
Analyse et étude de cas pratiques réels avec des documents à l’appui
Séance de questions-réponses.

Formulaire n. 7 : Séminaire : Comment gérer opérationnellement la lettre de crédit après le nouveau encodage de la pratique bancaire internationale uniforme

Destinataires et Profil professionnel : Opérateurs bureaux étrangers, directeur des exportations, profils bancaires, opérateurs et attachés au commerce international, conseillers d’entreprise.
Niveau : avancé, parcours hyper-spécialisé
Durée du parcours : 2 journées
Objectifs du séminaire : Le séminaire veut être un parcours de formation et un hyper-spécialisé sur la gouvernance et la gestion opérationnelle d’un crédit documentaire (parfois indiqué comme “Lettre de Crédit“), à la lumière des conséquences normatives après la nouvelle publication inhérente la pratique bancaire internationale de la Chambre de Commerce Internationale (CCI) de Paris. Dans le présent formulaire, la gestion opérationnelle de deux (2) lettres de crédit est incluse, à travers un itinéraire formatif qui part de l’accord contractuel jusqu’à l’encaissement. Les participants seront impliqués, en personne, dans l’analyse du crédit documentaire et dans la production des documents, en organisant l’analyse à partir de la facture et de la liste de colisage. Pour optimiser le fonctionnement il faut la disponibilité d’un poste de travail, à raison d’une pour chaque 3-4 participants.
Contenus du séminaire :
1ère Partie – Théorie :
• Gestion du risque de crédit à l’exportation : comment gérer efficacement le risque de crédit dans le cadre des opérations commerciales avec l’étranger
• Les différences entre les instruments d’assurance et les instruments financiers
• Le crédit documentaire / lettre de crédit : définition, caractéristiques et particularités, structure d’un crédit documentaire, fonctionnement, acteurs concernés, profils opérationnels et législation de référence
• Le différents types de crédits documentaires : par paiement a vue, par paiement différé, par acceptation, par négociation et les relatives prestations des banques
• Comment effacer le risque banque et le risque pays : ce que l’on entend pour “confirmation d’un crédit documentaire“, sens de “confirmation tacite“ et du “ducroire“
• Vérification du rôle de la banque : comment le déterminer ?
• Ce que l’on entend pour “négociation ” dans le cadre d’un crédit documentaire ?
• Ce que l’on entend pour banque désignée : et à quelle prestation ?
• Analyse et discussion sur des cas pratiques.

2ème Partie –Travaux pratiques et Séminaire
Les participants, préalablement divisés en groupes, seront impliqués dans la préparation des documents à l’appui de deux (2) crédits documentaires, caractérisés par un niveau croissant de difficulté. À la fin du séminaire il suivra une session de débat et examen avec analyse et comparaison sur les résultats.

Formulaire n. 8 : Les crédits documentaires et comment préparer les documents de transport

Destinateurs du cours : Opérateurs et attaché bureau étranger, profils bancaires, transporteurs et chargeurs, conseillers d’entreprise.
Niveau du cours : avancé, parcours hautement spécialisé
Durée : 1 journée
Objectifs du cours : Lors de l’examen et de la préparation des documents qui accompagnent un crédit documentaire (parfois indiqué comme “lettre de crédit“), la plupart de divergences et des incohérences, concerne les documents de transport. Par conséquence, le formulaire en question veut être un parcours formatif spécialisé d’expertise élevée, basé sur la préparation correcte des documents de transport qui accompagnent un crédit documentaire, avec l’objectif de remarquer et d’assimiler les problématiques et les relatives discordances, au fin de produire des documents conformes sans des éléments qui compromettent le succès de l’opération.
CONTENUS :
• Le crédit documentaire : une digression entre les éléments fondateurs d’un crédit documentaire, ou parfois indiqué comme lettre de crédit, de la définition, à les caractéristiques et à la structure, pour passer au fonctionnement, aux acteurs concernés, les différentes typologies de crédit et la législation de référence ;
• La préparation irréprochable des documents de transport dans le plein respect des UCP 600 ICC et des indications additionnelles de la ISBP 745 ICC :
o Le “document de transport multimodal“
o Particularités du “connaissement“
o Document “ Sea-Way Bill “
o Le “ Charter Party Bill of Lading “
o Document de transport aérien
o Les documents “ Road, Rail “ ou “ navigation intérieure “
o Enfin les “ Reçu de messagerie” , “ Récépissé postale” ou “ Certificat d’expédition “
• Pour chaque document de transport, les aspects suivants seront analysé : émission du document, identification du transporteur, signature, date d’expédition, description de la marchandise, corrections, chargeur et endossement, partie à notifier, destinataire, les transbordements éventuels, le correct traitement des copies de tous les documents de transport.
• Analyse des artt. 26 et 27 de la UCP 600 ICC : en particulier “ On Deck ”, “ Shipper’s Load and Count ”, “ Clean Transport Document ”,“ Said by Shipper to Contain ” et “ Charges Additional to Freight ” .
• Focus sur: On board notations et les exceptions relatives spécifiques : analyse complète des options possibles.
• Travaux pratiques et analyse de cas réels
• Séance de questions-réponses.

Formulaire n. 9: Avis de refus dans le cadre des crédits documentaires et garanties bancaires internationales

Destinateurs : Opérateurs bureaux étrangers, attachés bancaires et conseillers d’entreprise.
Niveau du cours : avancé, parcours à haute expertise
Durée du cours : 1 journée;
Objectifs Didactiques : Le présent formulaire a comme objectif de comprendre les modalités pour structurer correctement un avis de refus dans le cadre d’une “présentation non conforme“, dans le cadre de crédits documentaires et dans le cadre de garanties bancaires internationales. En manière plus spécifique, on analysera les comportements plus conformes pour les banques et aussi pour les bénéficiaires successivement à l’examen des documents. Pendant le parcours et la formation différents cas réels seront examinés en se référant aux opérations commerciales concrètes et réellement passées. Pour mieux discerner et faire siennes les problématiques et les complexités d’un avis de refus, dans le cadre des crédits documentaires et des garanties bancaires internationales. Des travaux pratiques sont incluses.
Contenus du formulaire :
• Le crédit documentaire (ou lettre de crédit) : à partir de la définition détaillé, on examinera les caractéristiques, la structure, le fonctionnement et les profils opérationnels, les acteurs concernés, les typologies de crédit et enfin cadre réglementaire de référence.
• Le rôle de la banque/banques dans le cadre d’un crédit documentaire
• La “ Présentation conforme“ versus “Présentation non conforme“ : les effets et les comportements
• La “ Présentation conforme“ et les actes successifs ou comportements de la banque
• “Présentation non conforme“ et comportements consécutifs des banques : analyse minutieuse et exhaustive de l’art. 16 UCP 600 ICC
• Comment planifier et articuler correctement un avis de refus
• Dans le cas de l’émission ou mise en circulation d’un avis de refus pas correct : précisions sur la portée de l’art. 16f UCP 600 ICC à l’égard de banques et aussi des bénéficiaires
• Avis de refus : MT799, MT734 ou manuel ?
• MT734 codes: analyse des codes “ HOLD “, “ NOTIFY “, “ RETURN “, “ PREVINST ”
• Avis de refus des règles URDG 758 ICC: focus et analyse de l’ art. 24
• FOCUS SPÉCIALISÉS : Étude complet des cas réels suivant :
o LC (lettre de crédit) Irak à travers Banque confirmante italienne
o LC (lettre de crédit) Jordanie à travers Banque confirmante italienne
o Fortis Bank et Stemcor UK Limited versus Indian Overseas Bank
o LG Serbie à travers banque serbe garante
• Analyse et étude de différents cas concrets et travaux pratiques
• Séance de questions-réponses.

Formulaire n. 10 : La Lettre di crédit LC Import : Comment confier la tâche à la banque pour l’émission d’un crédit documentaire

Destinateurs du parcours : Opérateurs bureaux étrangers, directeur des exportations, attachés au commerce international et enfin conseillers d’entreprise.
Niveau : avancé, à haute expertise
Durée du cours : 1 journée
Objectifs didactiques : L’objectif du présent formulaire est d’optimiser le processus par lequel on charge la banque d’émettre des LC (lettres de crédit), en permettant au importateur national de circonscrire et contenir idéalement jusqu’à neutraliser les risques liés aux processus d’achat de pays étrangers. En substance, on soumettra à une évaluation détaillé les déroulements relatifs aux problématiques liés à la désignation et à la demande des documents de transport ainsi que d’assurance.
Contenus du formulaire :
• Le crédit documentaire : définitions, caractéristiques particulières, structure du crédit, acteurs et responsabilités, fonctionnement dans la pratique, règlements de référence
• Classification de différentes typologies du crédit documentaire : par paiement a vue, par paiement différé, par acceptation, par négociation et les relatives prestations des banques
• Comment se protéger et sauvegarder sa position du potentiel risque de recevoir de la marchandise “non conforme“
• Considérer les “ limites à l’autonomie d’un crédit documentaire“
• Utiliser le crédit auprès la banque étrangère : quels effets provoque sur le demandeur ?
• Si l’on exclut l’application de l’Art. 12 b UCP 600 ICC ?
• Comment gérer efficacement le risque pour le voyage des documents
• Prêter attention à la “ langue des documents“ : on examinera pourquoi
• Le document de transport : avant tout qui le doit émettre ? Et deuxièmement qui le doit signer et comment ?
• Le résultat suivant: “Document de transport délivré par un transitaire n’est pas acceptable ”: quels effets et conséquences détermine sur le crédit ?
• Au sujet des Incoterms®, pourquoi éviter l’utilisation du terme CAF ( Coût, Assurance & Fret )
• Comment articuler et préparer la demande du certificat d’assurance
• Historique : analyse des cas pratiques
• Travaux pratiques : au cours des travaux pratiques le participant s’occupera de charger la banque afin que elle s’occupe à l’émission d’un crédit documentaire
• Séance de questions-réponses.

Formulaire n. 11 : Les garanties bancaires internationales

Destinateurs du cours : Opérateurs bureaux étrangers, directeur des exportations, profils bancaires, attachés aux commerce international, conseillers d’entreprise.
Niveau du cours : avancé
Durée : 1 journée
Objectifs didactiques : Le présent formulaire a pour objectif d’identifier et transférer les caractéristiques fondatrices des “ garanties ” utilisées dans le cadre du commerce international, afin d’approfondir et d’assimiler les particularités et les problématiques qui caractérisent les garanties bancaires internationales. Pendant son intervention, l’intervenant analysera les garanties bancaires émises au nom du vendeur, et aussi les garanties bancaires émises au nom de l’acheteur. Le formulaire prévoit, en plus, l’étude de nombreux cas concrets de garanties bancaires et une section dédiée aux travaux pratiques sur le thème d’une garantie de paiement.
Contenus du cours :
• Les garanties bancaires internationales : description des caractéristiques et des particularités, fonctionnement, acteurs, législation de référence et les fonctions.
• Du cautionnement à la garantie bancaire autonome
• Distinction entre “Garantie bancaire directe“ et “ Contre-Garantie“ : quelles sont les différences ?
• Description des différentes typologies de “garanties” :
Garantie de paiement et SBLC ( Lettre de crédit stand-by)
Garantie de restitution d’acompte
Garantie de soumission (Caution de soumission)
Retenue de garantie (type de cautionnement bancaire)
Garantie de bonne exécution
Et enfin les Warranty Guarantee
• Les normes URDG 758 ICC : analyse critique des articles principales, inégalités par rapport aux ISP 98 ICC
• Normes URDG 758 ICC / ISP98 / UCP 600 : analyse des différences
• Comment articuler correctement le texte d’une garantie
• Historique : analyse de nombreux cas concrets de Lettre de crédit stand-by ( SBLC ) de garanties bancaires internationales.
• Travaux pratiques : pendant les travaux pratiques le participant pourra se mesurer sur le thème de comment intimer à payer une garantie de paiement – “ Le cas Cyprus“.

Formulaire n. 12 : OBP – Obligation Bancaire de Paiement : le nouveau instrument de réglementation pour tous les entreprises qui travaillent avec l’étranger

Destinateurs du cours : Opérateurs bureau étranger, directeur d’exportations, profils bancaires et attachés au commerce international.
Niveau du cours : avancé, parcours spécialisé
Durée du cours : 1 journée
Objectifs didactiques : Décrire et éclaircir le fonctionnement opérationnel et le positionnement de la OBP (Obligation Bancaire de Paiement), à travers l’examen des articles fondamentaux de la norme URBPO ICC.
Contenus du cours :
• Les actuels scénarios et les futures prospectives du commerce international
• Positionnement de la OBP (Obligation Bancaire de Paiement)
• Les avantages pour la banque, l’acheteur et le vendeur
• Obligation Bancaire de Paiement (OBP) : définition et vue d’ensemble, acteurs concernés, fonctionnement et particularités
• Définitions : quoi on entend pour “ Baseline”, et pour “ Established Baseline “ , “ Obligor Bank “ , “ Recipient Bank “, “ Submitting Bank “ , “ Payment Obligation Segment “ , “ Zero Mismatches “ , “ Transaction Matching Application “
• OBP versus LC / LG : quelles sont les différences ?
• OBP (Obligation Bancaire de Paiement) et les différents possibles modalités de financement
• La Silent OBP (Obligation Bancaire de Paiement)
• Qu’est-ce que ce sont les messages “ ISO 20022 TSMT “ et les messages “ Transaction Matching Application “
• Ce que l’on entend pour “ BPO Flow “
• Obligation Bancaire de Paiement (OBP) : en établissant une Baseline
• Le processus de modification d’une OBP
• Remplir une OBP (Obligation Bancaire de Paiement)
• Ce que l’on entend pour “Expédition uniques“ et “ Livraisons partielles“
• Dans le cas de “ Data Match / Data Mismatch on Data Set Submission “ : quels effets on peut s’attendre ?
• “ TMA pre-match facility “ , “ TMA data & message matching rules “ , “ TMA transaction states “ , “ TMA special requests “
• Ce que l’on entend pour “ Corporate to bank messaging “
• Fonctionnement actuel et diffusion de la OBP (Obligation Bancaire de Paiement).
Focus : Approfondissement des articles principales des normes Uniform Rules for Bank Payment Obligation (URBPO), et de la Pubbl.n n. 750 ICC en vigueur du 1 Julliet 2013 :
o Art. 3 : Bank undertaking is irrevocable and independent
o Art. 6 : Bank Payment Obligations versus Contracts
o Art. 7 : Data versus Documents, Goods, Services or Performance
o Art. 10 : Undertaking of an Obligor Bank
o Art. 12 : Disclaimer on Effectiveness of Data
o Art. 13 : Force Majeure
o Art. 14 : Unavailability of a Transaction Matching Application
o Art. 15 : Applicable Law
o Art. 16 : Assignment of Proceeds
• Test d’évaluation
• Séance de questions-réponses
• Conclusions et réflexions

Formulaire n. 13 : Financement à l’exportation : quels instruments financiers et d’assurance pour le marché global

Destinateurs du cours : Opérateurs bureaux étrangers, directeur d’exportations, conseillers d’entreprise.
Niveau du cours : intermédiaire
Durée du cours : 1/2 journées
Objectifs didactiques : Le séminaire se fixe l’objectif de considérer et analyser en détail les instruments financiers et d’assurance disponibles pour les opérateurs pour pouvoir financier et mobiliser ses crédits à l’exportation. On examinera les instruments en pesant soigneusement les fonctionnements, soit du forfaitage que des instruments d’assurance proposés et disponibles par Sace Spa à travers la intervention et assistance de la Simest Spa.
Contenus du cours :
• Comment il est possible de financier les ventes internationales : avec quels instruments et comment ?
• Le Forfaitage : qu’est-ce que c’est, le fonctionnement de l’instrument, quels coûts et les avantages
• Le cadre réglementaire : international, communautaire et national
• Qu’est ce que c’est “le consensus“
• Analyse de la “ Directive UE 98/29 du Conseil du 7 mai 1998 “ et Communication UE sur le court terme
• Le décret-loi 143 du 31 mars 1998 et la Délibération CIPE n. 62 du 20 julliet 2007
• Le “ crédit acquéreur“ : la structure et le fonctionnement
• Les lignes open: description et fonctionnement
• Ce que l’on entend pour “ police confirmation d’un crédit documentaire“ e “ CreDoc on line ”
• Le crédit fournisseur : description, architecture et fonctionnement opérationnel. Les risques assurés
• Ce que l’on entend pour polices “Plus One“ et “Basic Online“
• Qu’est-ce que c’est le “ virement interne de police Sace Spa “ : caractéristiques, particularités et fonctionnement opérationnel
• Les garanties financières de Sace Spa : description et profils opérationnels
• Travaux pratiques et cas pratique : analyse d’une vente d’une installation en Éthiopie
• Conclusions et discussion.

Formulaire n. 14: Assurance du crédit à l’exportation

Destinateurs du cours : Opérateurs bureaux étrangers, directeur d’exportations, attachés au commerce international, conseillers d’entreprise.
Niveau du cours : intermédiaire
Durée du cours : 1 journée
Objectifs didactiques : L’objectif du présent formulaire est de considérer et chercher des solutions d’assurance à la disposition des opérateurs pour gérer efficacement le risque de crédit dans le cadre de transactions commerciales internationales, dans le court et moyen-long terme. Spécifiquement, on explorera le cadre normatif de référence pour une vue d’ensemble et on examinera les fonctionnements dans la pratique des produits Sace Spa e Sace Bt, en ressortant le fonctionnement des relatives polices.
Contenus du cours :
• Comment gérer efficacement le risque de crédit : les différences fondatrices entre instruments financiers et instruments d’assurance
• Les plus significatifs avantages de la solution d’assurance
• Examen du cadre législatif : dans les contextes international, communautaire et national
• Ce que l’on entend pour “ consensus “
• Directive UE 98/29 du Conseille du 7 mai 1998 et Communication UE sur le court terme
• Le décret-loi 143/1998 du 31 mars 1998 et la Délibération CIPE n. 62/2007 du 20 julliet ;
• Le crédit fournisseur : structure opérationnelle, fonctionnement, et les risques assurés
• Description et fonctionnement des polices Plus One et Basic Online
• En quoi consiste le virement interne de la police Sace Spa: particularités, caractéristiques, architecture et fonctionnement opérationnel
• Assurance des crédits à l’exportation : principes fondamentaux, les cadres d’application et le fonctionnement des instruments, la globalité, le primes, l’indemnisation prévue, le LMA, ce que l’on entend pour “ la latitude“, le recouvrement de la créance, examen des clauses de premier risque, vérification des franchises.
• La police BT Sviluppo Export et la police BT 360°
• La police Excess of Loss.

credito consulenza trade export finance

SECTION C: DÉTAILS SUR LES PARCOURS DE CONSULTATION ET CONSULTATION AVANCÉE SUR TRADE, EXPORT FINANCE ET GESTION DU RISQUE DE CRÉDIT DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL

La consultation, concerne les cadres opérationnels :

INCOTERMS® 2010 : choisir le terme normalisé plus aligné aux exigences, comment il influe sur les formes de paiement, sur les crédits documentaires, quelles obligations et quelles responsabilités des parties, etc.

ENCAISSEMENTS DOCUMENTAIRES : définition de l’instrument pour les aspects contractuels : (D/P) Documents contre Paiement versus (D/A) Documents contre Acceptation; examen des obligations et le rôle des banque dans le plein respect de la norme URC Publ. 522 ICC; quelles actions, examen des avis et procédures dans le cas ou le paiement n’est pas effectué ; (D/A) Documents contre Acceptation : comment mobiliser le crédit sous-jacent ; comment organiser la lettre de change. Comment gérer les intérêts, les frais ainsi que les commissions bancaires ; comment gérer les suivantes particularités : “Création des Documents”, “paiements partiels”, “paiement en devise locale et étrangère”, “cas de besoin” et “ protestation” et comment préciser correctement les “instructions sur l’encaissement” à la banque.

CRÉDITS DOCUMENTAIRES : définition de la LC (lettre de crédit) en termes contractuels, analyse du texte de la LC, éventuelle proposition de modification, recherche de la banque confirmante, évaluation des obligations et des responsabilités de la banque, déterminer la conformité des documents concernant à la législation UCP 600 ICC et à la norme inhérente la pratique bancaire internationale uniforme, examen avis de refus de la banque, gérer un contentieux éventuel avec la banque en thème de discordances, diverses communications, etc.

GARANTIES BANCAIRES INTERNATIONALES ET SBLC (LETTRE DE CRÉDIT STAND-BY) : définition LG / Lettre de crédit stand-by dans le cadre du contact, vérification du texte de la LG / Lettre de crédit stand-by, avancer éventuelles modifications / intégrations / ou clauses, recherche de la banque confirmante (ou banque garante), quels obligations et responsabilités de la banque, contrôle de la conformité des documents dans le plein respects à la législation UCP 600 / ISP98 / URDG 758 ICC, gestion correcte de l’exécution, gouvernement d’un contentieux éventuel avec la banque concernant des discordances, plusieurs communications, etc.

OBP – OBLIGATION BANCAIRE DE PAIEMENT : assistance complète dans la gestion de l’instrument : définition du contrat avec le client, recherche de la banque du débiteur/ banque destinataire, recherche de la banque pour l’émission de la « confirmation tacite », vérification des relations contractuelles, identification d’une Baseline, éventuelles modifications de l’OBP, assistance dans le cas de Data Mismatch, support selon la réglementation URBPO ICC Publication Numéro 750.

ASSURANCE DU CRÉDIT : isoler la solution d’assurance plus conforme et adaptée pour les exigences des parties concernées, analyse des relatives relations contractuelles, etc.

EXPORT FINANCING : trouver et gérer l’instrument plus adaptée pour financier les exportation de biens d’investissement : du forfaitage, aux lignes open, pour passer aux polices Sace Spa et conséquente virement interne.

FORFAITAGE : recherche du forfaitier pour bénéficier de l’escompte avec cession parfaite de LC / billets à ordre, aux plus adaptés conditions de marché, étude des relations contractuelles, gouvernement de l’opération complète.

PRODUITS D’ASSURANCE SACE SPA : individuer le produit d’assurance plus adéquat par rapport aux besoins des parties.
ATTEINDRE LES OBJECTIFS “ZÉRO ANOMALIE” :
Assister le client dans la gestion opérationnelle des LC Lettres de Crédit, à travers un service innovant d’assistance et conseil technique. Le service inclut :
• participation éventuelle dans l’accord commercial entre les parties pour caractériser, en amont, les connotations et les attributs de la LC (lettre de crédit)
• analyse de la LC et modifications éventuelles
• recherche éventuelle de la banque confirmante
• produire des documents pertinence bénéficiaire derrière la présentation d’une facture, en outre lise de colisage et autres informations utiles pour la production des documents
• gérer relation avec organismes tiers (expéditeur, la société d’inspection, etc.) pour produire les documents de pertinence
• préparer les ébauches de documents à générer sous la direction d’organismes tiers comme pour exemple CCIAA (Chambre de Commerce, Industrie, Artisanat et Agriculture Italienne)
• examen des documents qui ont été produits par organismes tiers (pour ex. Eur1, ATR, Certificats d’inspection, Certificats d’assurance, etc.) où il n’est pas possible de produire des ébauches susmentionnées
• éventuelles présentations des documents auprès de la banque à nom du bénéficiaire
• éventuellement gérer le contentieux avec la banque relativement à divergences, à législation, etc.
QUELS AVANTAGES :
- arriver à annuler les commissions de divergences
- minimiser les commissions bancaires
- garantir paiements certains et à l’heure
- réduire le délai moyen de paiement
- optimiser la trésorerie d’entreprise
- optimiser la relation commerciale avec le client
- gérer au mieux les resources humaines en entreprise, en les destinant à des autres fonctions.
FONCTIONNEMENT :
- après avoir défini le crédit, il est validé du conseiller
- le bénéficiaire s’occupe à envoyer la marchandise
- le bénéficiaire peut envoyer au conseiller la facture, la liste de colisage et les informations supplémentaires éventuelles pour la production des documents
- le conseiller peut ainsi préparer :
• fichier pdf (qu’inclut éventuelle “draft”, copié supplémentaire des documents, communications fax à envoyer aux tiers, etc.) avec tous les documents concernants le bénéficiaire, copies prévues par le crédit
• éventuel, modèle de Certificat d’Origine (imprimer sur formulaire CCIAA)
• ébauches des documents sous la direction de tiers (documents de transport, différentes déclarations, etc.)
• mandat à travers lequel porter les documents en banque.
- Le bénéficiaire recevra une communication avec instructions annexées pour utiliser correctement le crédit au moyen email / Pec avec mandat – le tout à rapporter sur propre papier à en-tête – fichiers pdf documents de pertinence, le tout à imprimer et successivement à signer. Le bénéficiaire recevra les documents dans le format original par les organismes tiers et livrer les documents en banque.

SECTION D: COMPETENCES ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES

MISSION

Créer valeur pour importateurs, exportateurs à travers fourniture des services spécialisés à forte valeur ajoutée dans le cadre du commerce international, afin de améliorer les performances sur les marchés internationales.

COMPETENCES DISTINCTIVES DU INTERVENANT

- Plus de 15 ans de relations avec organismes, banques, et associations industrielles, système des chambres national, entreprises.
- Certifications ICC Certificates of Achievement on: Incoterms® 2010, Mentor 600, URC 522 ICC and Collections, URDG Master, ISBP On line, URBPO ICC, Introduction to Trade Finance, Going Global, DC Master, ISP Master.
- Projets de formation et de conseil avec Chambres de Commerce et ICE-Agenzia.
- Services formatifs et conseil et assistance à forte spécialisation dans le Trade, Export Finance.
- Gouvernement des déroulements relatifs à la correcte gestion du risque de crédit dans le cadre des opérations commerciales internationales.
- Gestion du risque de crédit, évaluation, contrôle, résolution du risque de crédit à travers des opérations d’assurance, ainsi que financières, dans le court terme à travers le Trade Finance et dans le moyen-long terme à travers l’activité de Export Finance.
- Compétences spécialisées sur différents instruments financier dans le court terme : Crédits Documentaires, SBLC (Lettre de Crédit Stand-by), Garanties Bancaires internationales et aussi Obligation Bancaire de Paiement.
- Compétences spécialisées dans plusieurs segments thématiques liés à Consultation et Formation Commerce et Internationalisation des Entreprises :
• Internationalisation des Entreprises
• Incoterms® 2010
• Gestion des exportations
• Crédits Documentaires et SBLC (Lettre de Crédit Stand-By)
• Encaissements documentaires
• Garanties Bancaires Internationales
• OBP – Obligation Bancaire de Paiement
• Assurance du crédit
• Financement à l’exportation
• Produits d’assurance Sacebt et Sace Spa
• Forfaitage

CERTIFICATIONS
ICC Certificats de réussite :
• Incoterms ® 2010
• Introduction to Trade Finance (EBRD European Bank for Reconstruction and Development Certificate)
• URC 522 and Collections (ICC Uniform Rules for Collections)
• URDG Master (URDG 758 ICC)
• URBPO (Uniform Rules for Bank Payment Obligations)
• ISBP On line (ISBP 745 ICC), La nuova Prassi Bancaria Internazionale Uniforme
• Mentor 600 (UCP 600 & Documentary Credits)
• DC Master (Advanced Online Training & Instruction in Documentary Credits)
• Going Global – ICC training on trading internationally (EN)
• ISP Master (Advanced Online Training & Instruction on ISP98 ICC)
• “TFP Professional Award for top class winning answer under EBRD TFP Trade Clinic” rivista Trade Exchange – The Ebrd’s Trade Facilitation Programme, Techical Trade Finance Forum, by ICC Georgia 2015.

LA FORMATION SPÉCIALISÉE
Partenaire formative et activités formatives, sur thématique liés à l’internationalisation d’entreprise, conception de projet coordonnant parcours de formation structures et customisés selon les exigences du maître d’ouvrage. Destinateurs : opérateurs commerciales et attachés bureau export, profils bancaires, directeur des exportations, conseillers d’entreprise et jeune étudiants.

MÉTHODOLOGIE DIDACTIQUE
Cours, projection des diapositives, utilisation du tableau de conférence, interactions constantes avec les participants. Activité didactique assistée par des méthodologies finalisées à permettre au participant de se sentir protagoniste du processus didactique d’apprentissage. Cas d’entreprises concrets, réels, jeu de rôle, utilisation de business game, méthodes didactiques et analyse des cas concrets, reconstruction des problèmes d’entreprises, en élaborant des schémas de référence qui poussent à l’action et des spécifiques situations offertes par la didactique pour expérimenter les compétences obtenues.

LES MATÉRIELS DIDACTIQUES
Travaux pratiques et cas pratiques, matériel descriptif, diapositives et articles, en forme électronique.

credito trade export finance specialist

SECTION E: Profil conseiller, intervenant M. Domenico Del Sorbo

M. Domenico Del Sorbo a obtenu son diplôme en Economie du Commerce International et Marchés de Changes, diplôme MBA en International Business – MIB – School of Management – Trieste MBA Accrédité AMBA et ASFOR. Spécialiste des processus d’internationalisation des entreprise et du gouvernement du risque de crédit dans le cadre des transactions commerciales à caractère internationale. Particulièrement expert d’instruments de Trade et Export Finance. Il a obtenu les certifications suivantes : ICC Certificates of Achievement on Mentor 600 (UCP 600 and Documentary Credits), URDG Master (Online Training & Instruction in URDG 758 ICC), Incoterms ® 2010, URC 522 and Collections, URBPO (Uniform Rules for Bank Payment Obligations), ISBP On line (ISBP 745 ICC), DC Master (Advanced Online Training and Instruction in Documentary Credits), Introduction to Trade Finance (Online Training in Trade Finance ), Going Global – ICC training on trading internationally EN (EBRD Certificate), ISP Master (Online Training Programme in Standby Credits and ISP98). Conseiller et entraîneur auprès Chambres de Commerce en Italie, organismes, associations industrielles, Ice-Agenzia. Il a des collaborations actives avec : Business School du Il Sole 24 Ore, Fondation Aldini Valeriani. Il écrit pour newsletter du système de cour italien et pour Mercato Globale. Il est engagé en activités d’assistance et consultation spécialisée dans le contexte des crédits documentaires, des garanties bancaires pour différentes PME (petites et moyennes entreprises). Il est conseiller pour le compte de Sistema Camerale Servizi S.r.l. (d*jà Mondimpresa), Unioncamere Lombardia, Unioncamere Puglia, Unioncamere Campania, CCIAA de Chieti, CCIAA de Ferrara, CCIAA di Pescara, CCIAA de Forlì-Cesena.

PROJETS D’ÉDITIONS
Services pour préparer des articles sur thèmes comme « techniques de commerce étranger » et coordination scientifique dans le cadre de publications concernantes les techniques de commerce international.

SECTION F: Publications et Tools ( disponibles aux utilisateurs qui en feront la demande sur inscription préalable au site dédié )

LISTE DES PUBLICATIONS :
• Global Trade Finance Program IFC
• Crediti Documentari : preparazione della Charter Party Bill of Lading
• La banca designata nell’ambito di un credito non confermato
• La banca designata nel frangente di un credito confermato
• LC Lettere di credito: dopo il cambio della normativa
• La banca emittente : in una LC credito documentario
• Il finanziamento della attività di esportazione attraverso le operazioni di credito documentario
• BPO – Bank Payment Obligation : il nuovo strumento per regolare gli scambi degli operatori del commercio internazionale
• BPO – Bank Payment Obligation : funzionamento ed operatività
• BPO – Bank Payment Obligation: la normativa di riferimento
• LC – Crediti Documentari: “ on the basis of the documents alone “
• LC – Crediti Documentari: come allestire i ‘beneficiary’s certificate’
• LC – Crediti Documentari: come disporre la draft
• LC – Crediti Documentari: come predisporre il weight list
• LC – Crediti Documentari: come organizzare il packing list
• LC – Crediti Documentari: il ruolo banca avvisante
• LC – Crediti Documentari: come predisporre la Bill of Lading
• LC – Crediti Documentari: come disporre il documento di trasporto multimodale
• LC – Crediti Documentari: come allestire il Certificato di Origine
• LC – Crediti Documentari: come predisporre il documento di trasporto aereo
• LC – Crediti Documentari: come allestire la Sea WayBill
• LC – Crediti Documentari: come disporre il documento di trasporto su strada
• LC – Crediti Documentari: come preparare correttamente la fattura

GUIDES DISPONIBLES :

• Guide: Export Credit Risk Management
TOOLS DISPONIBLES SUR DEMANDE : Veuillez envoyer la demande à travers le site dans la section CONTACTS.

• FIATA – FWB NN MULTIMODAL WAYBILL
• FIATA – Shippers Intermodal Weight Certification “ SIC “
• NEGOTIABLE FIATA MULTIMODAL TRANSPORT BL
• SWIFT Transportation Fields
• Fiche Clauses in Bills of Lading Allowing for Release of Goods without Requiring Presentation of the Original
• Signing a Transport Document, under UCP 600 ICC
• Lost in transit documents, under UCP 600 ICC
• Formulaire relatif au Certificat d’Origine
• Formulaire CMR
• On board notation summary
• Swift Trade Messaging Trends 2015
• CMI Uniforms Rules for Sea Waybills
• Opinion Handling Procedures & TORs
• Caractéristiques Instruments Financiers
• Straight versus To Order Transport Document
• Movements
• Rotterdam Rules & Hamburg Rules
• Incoterms® 2010 et LC Crédits Documentaires
• LC – Crédits Documentaires: le rôle de la banque
• LC – Crédits Documentaires: On Board Notation
• Settlement, Risk Mitigation ou Financing?
• Fiche Financière de Iran 2016
• Fiche Financière de Arabie Saoudite 2016
• ICC Notes, on the principle of strict compliance
• Recommendation 12 Measures to Facilitate Maritime Transport Documents Procedures
• Uniform Commercial Code
• UCP 700 ICC Wish List
• Tableau de l’Assurance du crédit
• Slides Les garanties bancaires dans le commerce international
• United Nations Convention on independent guarantees and SBLC (Standby letters of credits)
• Slides – ISBP 745 ICC
• Slides – Incoterms® 2010
• Slides – Encaissement Documentaire
• Slides – LC – Les crédits documentaires
• Slides – Export Finance
• Slides OBP (Obligation Bancaire de Paiement)
• The Hague-Visby Rules
• Institute Cargo Clauses
• Convention de Varsovie du 1929
• Convention di Montréal du 1999
• FIATA, FCR Forwarders Certificate of Receipt
• Fiata – Negotiable Multimodal Transport Bill of Lading
• FIATA FFI, Fiata Forwarding Instructions
• FIATA FCT, Forwarder Certificate of Transport
• FIATA, FWR Fiata Warehouse receipt
• Marine Insurance, Act 1906
• Bills of Exchange, Act 1882
• ICC Unctad Rules for Multimodal Transport Document
• ICC ISP98
• Convention CMR
• Convention CIM
• Convention de Vienne du 1980
• Convention de New York du 1958
• Convention de Genève du 1930
• ICC – When a non bank issues a letter of credit
• ICC – The determination of an Original document in the context of UCP
• ICC – On-board Notation Paper
• ICC – Transferable credits and the UCP 500
• ICC – Guidance Paper – Use Of Sanctions Clauses
• Formulaire relatif au Certificat d’Origine
• Rethinking Trade and Finance 2015
• Bill of Exchange
• Letter of Credit Instructions Form
• Fax Trasmission Report

LINKS ET APPROFONDISSEMENTS

- DESK étrangers IBS
- IBS Blog
- Fiches de Pays et Articles de caractère international ou de géopolitique
- Principales Documents dans le Commerce International
- Définition du Risque de Crédit (du site de la Bourse Italienne)
- Agencie ICE
- SACE
- SIMEST
- EBRD Bank
- Banque Centrale Européenne
- Fonds Monétaire International
- Ministère pour le Développement Economique
- Agence des Douanes et des Monopoles
- Glossaire Douanier
- Activité de l’Union Européenne dans le Commerce International

Carte Risques Pays – Découvrez les outils SACE

SACE country risk map

Country Risk Map

DECOUVREZ L’INSTRUMENT SACE QUI PERMET DE QUANTIFIER LES RISQUES DE LA CONTREPARTIE DANS LE PAYS ETRANGER OÙ ON ENTEND EXPORTER OU ETABLIR UNE FORME DE PRESENCE ETRANGERE.

country risk map SACE click

DOMAINES CARTOGRAPHIES :

- Non-paiement de la contrepartie souveraine;
- Non-paiement de la contrepartie bancaire;
- Non-paiement de la contrepartie de l’entreprise;
- Risque d’expropriation et violations contractuelles;
- Risque de guerre et troubles civils;
- Risque déplacement des capitaux et convertibilité.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :

- A caractère général sur le pays étranger;
- Informations sur le contexte politique, économique, financier et opératif;
- Conditions d’Assurabilité;
- Catégorie OCDE;

LIEN SERVICES SACE
LIEN SITE SACE
LIEN COMMUNIQUES DE PRESSE SACE

Opportunités de l’UE par l’Agence ICE Bruxelles

Agenzia ICE Bruxelles Opportunità dall'Europa

Nous signalons les Opportunités de l’UE par l’Agence ICE Bruxelles

Dans les Newsletter de l’Agence ICE Bruxelles il est possible de voir:

- Une sélection des appels d’offre de l’Union Européenne;
- Une sélection et avant-première des Appels à projet de l’Union Européenne;
- Les informations importantes de Bruxelles;
- Les programmes vers des pays tiers d’assistance extérieure UE;
- La sélection et avant-première des appels d’offre Extra-UE;
- Focus et approfondissements mensuels sur des sujets d’actualité pour le PMI.

TÉLÉCHARGEMENT DE LA NEWSLETTER AU LIEN SUIVANT

2019

LIEN Bulletin Année 7 Janvier 2019
LIEN Bulletin Année 7 Février 2019
LIEN Bulletin Année 7 Mars 2019

2018

LIEN Bulletin Année 6 Janvier 2018
LIEN Bulletin Année 6 Février 2018
LIEN Bulletin Année 6 Mars 2018
LIEN Bulletin Année 6 Avril 2018
LIEN Bulletin Année 6 Mai 2018
LIEN Bulletin Année 6 Juillet Août 2018
LIEN Bulletin Année 6 Septembre 2018
LIEN Bulletin Année 6 Octobre 2018
LIEN Bulletin Année 6 Novembre 2018
LIEN Bulletin Année 6 Décembre 2018

2017

LIEN Bulletin Année 5 Janvier 2017 n. 1
LIEN Bulletin Année 5 Février 2017 n. 2
LIEN Bulletin Année 5 Mars 2017 n. 3
LIEN Bulletin Année 5 Avril 2017 n. 4
LIEN Bulletin Année 5 Mai 2017 n. 5
LIEN Bulletin Année 5 Juin 2017 n. 6
LIEN Bulletin Année 5 juillet Août 2017 n. 7
LIEN Bulletin Année 5 Septembre 2017 n. 8
LINK Bulletin Année 5 Octobre 2017 n. 9

2016

LIEN Bulletin Année 4 Janvier 2016 n. 1
LIEN Bulletin Année 4 Février 2016 n. 2
LIEN Bulletin Année 4 Mars 2016 n. 3
LIEN Bulletin Année 4 Avril 2016 n. 4
LIEN Bulletin Année 4 Mai 2016 n. 5
LIEN Bulletin Année 4 Juin 2016 n. 6
LIEN Bulletin Année 4 Juillet – Août 2016 n. 7
LIEN Bulletin Année 4 Septembre 2016 n. 8
LIEN Bulletin Année 4 Octobre 2016 n. 9
LIEN Bulletin Année 4 Novembre 2016 n. 10
LIEN Bulletin Année 4 Décembre 2016 n. 11

2015

LIEN Bulletin Année 3 Janvier 2015 n. 1
LIEN Bulletin Année 3 Février 2015 n. 2
LIEN Bulletin Année 3 Mars 2015 n. 3
LIEN Bulletin Année 3 Avril 2015 n. 4
LIEN Bulletin Année 3 Mai 2015 n. 5
LIEN Bulletin Année 3 Juin 2015 n. 6
LIEN Bulletin Année 3 Juillet et Août 2015 n. 7
LIEN Bulletin Année 3 Septembre 2015 n. 8
LIEN Bulletin Année 3 Octobre 2015 n. 9
LIEN Bulletin Année 3 Novembre 2015 n. 10
LIEN Bulletin Année 3 Décembre 2015 n. 11

Vous receverez les Newsletters mensuelles dans les mois à venir

SITE AGENCE ICE BRUXELLES

e-commerce Chine

E-COMMERCE CHINE

e-commerce-china-cina-made-in-italy

E-COMMERCE CHINE: COMMENT EXPORTER DANS LE MARCHÉ CHINOIS, LE PLUS GRAND DU MONDE

À TRAVERS DIGITAL AGENCY, PLATE-FORMES E-COMMERCE ET RÉSEAUX SOCIAUX

À travers une digital agency spécialisée, et une société italienne établie en Chine, le Made in Italy ou des produits de qualité ont un canal privilège pour le marché chinois. Plate-formes e-commerce et plusieurs réseaux sociaux sont en mesure d’offrir les produits à plus de 600 millions de personnes chaque jour liées à Internet. Canaux B2C et B2B, à travers système PGI de nouvelle génération (Progiciel De Gestion Intégré). Déchargée l’entreprise des risques entrepreneuriaux sauf fournir le produit dédouané en Chine, pour éventuelles promotions, certificats demandés pour l’introduction dans le marché il est nécessaire une assistance préalable. La commission commerciale inclut les services de front end et back end, le service lead to cash, opération, et livraison à l’acheteur final. Possible zone franche pour certains produits.

PRODUITS: de la nourriture, aux vêtements et à la mode, au mobilier, cosmétique, luxe, etc.; préalable manifestation d’intérêt, il suivra une analyse de faisabilité préliminaire.

Veuillez envoyer une e-mail pour plus d’informations.

contact IBS by mail

E-COMMERCE CHINE: POURQUOI COMPTER SUR LE MARCHÉ CHINOIS POUR LE MADE IN ITALY

STATISTIQUES DEMOGRAPHIQUES

Population : 1,379 milliards
Population dans les zones urbaines : 56%
PIB : $ USD 11,3 trillions/mile milliards.
Revenu moyen familial : $ USD 11.000 (72.321 yuan)
Âge moyen : 37,3 ans
Langues parlées: Chinois Mandarin (99%)

BREF CADRE GÉNÉRAL

Plus de 40% du montant total mondial de 2015 liés à l’e-commerce provient de la Chine.

UTILISATION DES APPAREILS MOBILES

En Chine, acheter en ligne à travers des appareils mobiles est en pleine expansion, avec des ventes égale à $ USD 333 milliards en 2015, 85% en plus par rapport à 2014.

STRATÉGIE OMNI-CHANNEL

La Chine a adopté une stratégie omni-channel, toutefois encore fragmentaire et en train d’évoluer.

FUTUR ET DONNÉS

En 2016, le marché chinois lié à l’e-commerce est devenu le plus grand du monde.
On prévoit la réalisation d’un total de $ USD 1.6 trillions (presque le PIB annuel italien), au bout de deux ou trois ans.

L’année dernière, pendant le “Singles’ Day”, le festival chinois dédié au shopping en ligne, 14,3 milliards de dollars ont été dépensé et le nombre total d’acheteurs numériques dans le pays a atteint les 468 millions.

Les portefeuilles électroniques constituent le principal moyen de paiement: en effet 33% des clients utilise la technologie pour compléter les transactions.

e-commerce-china

E-COMMERCE CHINE:POURQUOI VOUS DEVRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉS À NOTRE PAQUET ?

ORGANISATION

• Je veux créer une entreprise en Chine, j’ai besoin d’un avocat.
• J’ai besoin des licences pour importer les produits.
• Je dois engager un manager et des employés.
• J’ai besoin d’un dépôt pour la marchandise.
• J’ai besoin d’installer un progiciel de gestion intégré (PGI).
• Je dois contacter un comptable.
• J’ai des contraintes liés au flux de trésorerie.

VENTES

• Quels produits je dois sélectionner pour le marché chinois?
• Quels prix attirent les clients?
• Formule B2B, B2C ou les deux?
• Stratégies multi-channel ou single channel?
• Le Digital Marketing en Chine est complexe et different du modèle occidental.
Comment on se lie avec les consommateurs chinois?

RISQUES

• Et si le stock ne vend pas?
• Et si l’équipe ne rend pas?
• Comment je peux m’assurer que les informations arrivent rapidement et régulièrement dans mon siège central en Chine?
• S’il y a des opérations à remplir, comment je puis m’assurer que elles soient effectuées correctement?
• Nous avons besoin des donnés concernants le marché et les consommateurs, qui est en mesure de les interpréter?

E-COMMERCE CHINE – LES SERVICES: LA PREMIÈRE PLATE-FORME NUMÉRIQUE INTÉGRÉE POUR LE MARCHÉ CHINOIS

DÉFINIR LA PRÉSENCE DE L’ENTREPRISE :

• Il n’est pas nécessaire créer une entreprise en Chine, nous pouvons vous représenter.
• Nous signerons un contrat clair et détaillé, dans lequel toutes nos activités seront expliquées en manière transparente.

OBTENIR UNE PRÉSENCE NUMÉRIQUE :

• Nous commenceront à opérer en mettant à jour les plate-formes B2B / B2C avec vos logos et slogans, de manière à attirer les consommateurs.
• Nous réaliserons tous les campagnes de Digital Marketing nécessaires, afin de garantir un trafic commercial et d’affaires constant sur votre plate-forme.

PROCESSUS DE VENTE :

• Nous suivrons de près chaque vente, en nous assurant de fournir à vos clients chinois le plus haut degré de satisfaction.
• Nous partagerons avec vous chaque information, pour puis décider ensemble le prochaine étape à faire.

OPÉRATIONS:

• À travers une analyse, nous identifierons le marché plus adapté à vos produits et nous vous informerons en ce qui concerne le niveau correct des provisions.
• Vous devriez seulement transférer le stock et nous nous occuperons du reste.

E-COMMERCE CHINE: EN BREF:

STRATÉGIE :

Atteindre le secteur de la publicité chinoise en ligne et celui du marketing liés aux réseaux sociaux, en permettant la reconnaissance du marque et la familiarisation
Permettre l’acquisition et la conversion des consommateurs chinois en ligne.
Impliquer la GRC sociale chinoise et encourager la fidélisation des clients, la fidélité à la marque et la promotion.

MARCHÉ :

Entrer dans le marché de l’e-commerce chinois et de la consultation stratégique.
Ouverture du site de e-commerce autonome Taobao Tmall et d’autres eShops (JingDong, Amazon, QQ).
Opérations d’e-commerce chinois One-Stop-Solution : services de 3PL (Logistique tierce partie), stockage et distribution.

PERFORMANCE :

• Services de Search Engine Marketing (SEM) et campagnes coût par clic (CPC), pour Badui et autres.
• Services pour l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) et le monitorage de la réputation.
• Publicité sur les sites web à travers le bandeau publicitaire, opérations de re-targeting / re-marketing.
• Filiales Marketing en Chine – Organisation, gestion et optimisation du retour sur investissement (RSI).
• Services de UI et UX Design, localisation, optimisation et analytiques pour le web.

E-COMMERCE CHINE: MULTICHANNEL-MULTIVENDOR, E-COMMERCE, CLOUD ERPS

chinese-digital-landscape
piattaforme-mondiali-e-commerce-cina

E-COMMERCE CHINE LIENS

• E-commerce
• Plate-forme numérique
• B2B (business to business)
• B2C (business to consumer)
• Digital Agency
• Zone franche
• SEM (Search Engine Marketing)
• SEO (Optimisation pour le Moteurs de Recherche)
• CPC (coût pour clic)
• Lead to Cash
• Omni-channel

QUELQUE LIENS :

- EX-WORKS

- INCOTERMS 2010

- DOCUMENTS POUR LE COMMERCE À L’ÉTRANGER

- LA LIVRAISON ET LA QUALITÉ DE LA MARCHANDISES

- NOTIONS SUR L’ORIGINE DES MARCHANDISES

- GLOSSAIRE DOUANES

CANARIES: opportunités de Business, Financements et Facilités

CANARIES: opportunités de Business, Financements et Facilités

canarie-business-opportunita-agevolazioni

IBS grâce aux synergies précieuses et à ses collaborations, a le plaisir de présenter les OPPORTUNITÉS dans l’ARCHIPEL DES CANARIES, à travers :
- Financements et facilités pour start-up;
- Illustration des potentialités que l’Archipel offre à un investisseur potentiel;
- Services offerts dans les territoires des îles Grande Canarie, Tenerife, Lanzarote, Fuerteventura, La Gomera, El Hierro et La Palma accompagnés d’une série d’informations générales comme corollaire.

SIÈGE DES RENCONTRES ET SÉLECTION DES ENTREPRISES: après un premier contact téléphonique ou par mail à travers le formulaire de contact ci-dessous, des rencontres à Turin seront organisés avec un responsable qu’évaluera les projet d’entreprise, en fournissant quelques informations au sujet de la faisabilité.

- BUREAU TURIN: Corso San Maurizio 8, Turin (Office rez-de-chaussée)
- BUREAU DÉVELOPPEMENT: Tenerife

Il est essentiel avant de fixer un rencontre en présence, donner une présentation, ou un teasing ou un abstract du projet dans ses grandes lignes pour une première analyse. Au cas où il serait évalué positivement, des informations additionnelles seront demandés avant du rencontre à Turin.

INDEX DES CONTENUS DE L’ARTICLE CI-DESSOUS:

1. Avis de Concours pour Financements et Facilités pour Start-up dans les secteurs Technologie, Innovation et Science dans l’Archipel des Canaries en ce qui concerne projets entrepreneuriales qui représentent le Made in Italy à succès.

2. Approfondissement sur Tenerife, opportunités dans 3 continents (Europe, Amérique, Afrique) pour des projets d’internationalisation, ZEC (Zone Spécial Canarie), facilités fiscales et douanières, opportunités et informations générales.

contact IBS by mail

1. AVIS / CONCOURS pour FINANCEMENTS et FACILITÉS pour START-UP dans les secteurs TECHNOLOGIE, INNOVATION et SCIENCE (instruments de soutien et orientation pour les start-up innovantes)

bando-made-in-italy-canarie-tenerife

OBJECT: Sélection de Projets Entrepreneuriales à travers l’Avis intitulé “Il Made in Italy d’eccellenza e di successo si insedia alle Canarie” (Le Made in Italy d’excellence et à succès s’établit aux Canaries) et première Orientation Stratégique au profit des Start-up italiennes qui veulent s’établir aux Canaries.

SPONSORISATION DU GOUVERNEMENT ET DES ORGANISMES CHARGÉS

Organismes et Offices chargés, Autorités Locales et Gouvernement des Canaries, promeuvent le présent Avis pour permettre et faciliter l’établissement auprès des îles Canaries de nouvelles entreprises et des initiatives de type entrepreneuriale, des projets qui se fixent pour objectif de représenter le “Made in Italy” gagnant et à succès et qui veuillent vérifier comment travailler dans certains secteur stratégiques dans l’archipel des Canaries.

POURQUOI LES CANARIES: LE RÔLE DE L’UE ET DES ORGANISMES SUPRANATIONALES

En 2015 la réforme soutenue par l’Union Européenne a fourni continuité au Régime Economique et Fiscale (REF) des Canaries qui est entré en vigueur le 1/1/2015. Des nouveaux horizons temporels (2026) se ouvrent et ils sont spécifiques dans des activités stratégiques qu’il est possible d’établir et développer dans l’archipel des Canaries. En outre il y a des incitations et des déductions fiscales applicables et disponibles, des fonds et des subventions pour activités particulièrement stratégiques qui rendent l’établissement d’une importance particulière.

SERVICES PRÉLIMINAIRES ET SUJETS ADMIS:

Le but de l’initiative est de faciliter l’établissement et/ou la présence auprès de l’archipel des Canaries de valables représentants des modèles entrepreneuriales à succès du ”Italian Style” et du “Made in Italy” plus renommé.

Les services ci-dessous seront fournis à titre gratuit et sans engagement, exclusivement aux projet répondants aux caractéristiques demandées par le Concours :

- Première consultation d’orientation stratégique, qui inclut les aspects logistique, d’infrastructure et fiscal.
- Avis et suggestions et/ou corrections éventuelles à apporter au Projet entrepreneurial.
- Informations à propos d’éventuelles opportunités pour l’établissement des start-up, collaborations avec Organismes Publiques, Institutions et Autorités Locales, Parcs Technologiques, Universités, ecc.
- Par la suite, les Projets qui seront sélectionnés pourront être présentés et assistés par des Bureaux et Partenaires résidents, à être introduits aux Organismes, Bureaux Publiques prévus et chargés par le Gouvernement des Canaries et par l’État de l’Espagne.

VALEUR AJOUTÉE POUR ENTREPRENEURS ET TITULAIRES DES PROJETS START-UP:

- Pouvoir fournir aux entrepreneurs italiens et aux investisseurs un aperçu complet, représenté par une première analyse de faisabilité du Projet entrepreneurial aux Canaries, qui tient compte du Modèle Fiscale (en fonction du type de projet, des objectifs et du modèle entrepreneurial que le projet se propose de réaliser), des aspects logistiques, des infrastructures, des initiatives diplomatiques et politiques, et d’autres aspects d’importance stratégique.

- Activer et instaurer un dialogue entre les sujet chargés de fournir des services d’assistance et les sujets entrepreneuriales intéressés et d’épaisseur, fournissant à ces derniers des informations, indications et services essentiels à titre gratuit.

- Attribution du patronage et assistance spécialisée à projets entrepreneuriales qualifiants, avec un haut profil technologique et/ou professionnel pour valoriser le “Made in Italy”.

PHASE IIº (pour les projets évalués d’intérêt) :

Les entrepreneurs sélectionnés, après une première analyse, auront la faculté de bénéficier de nos services et consultations suivants:

PRÉSENTATION DU PROJET auprès des Bureaux et/ou des Administrations Publiques, ou des Organismes et Fonctions chargés du Gouvernement des Canaries dans le but d’obtenir les reconnaissances et l’appropriation pour pouvoir demander les profits, les dispenses et/ou les déductions fiscales et/ou le soutien dans le start-up du projet ou de l’entreprise.
Au cas où il s’agit de présenter une demande d’Autorisation ZEC (exemple : pour pouvoir bénéficier de l’application d’un taux d’impôt de 4%), on pourra adopter la modalité “Procédure OnLine”. Il sera puis nécessaire se rendre après programmation du rencontre, auprès des Bureaux Régionales chargés en TENERIFE ou GRANDE CANARIE, pour mener un entretien avec un Fonctionnaire, pour présenter et enregistrer la demande ou pour le retrait de l’Autorisation obtenue.
Au lieu de la procédure ci-dessus, dans d’autres cas on procédera en commençant et en concluant une procédure “OnLine” et l’entrepreneur ou les entrepreneurs pourront se rendre sur l’île pour accomplir les suivants actes formels qu’ont besoin de la présence sur place (constitution société etc.).

ASSISTANCE ET CONSULTATION POUR CONSTRUCTION DE SOCIÉTÉ ET GESTION SUIVANTE:

- Rédaction Etude de Faisabilité
- Rédaction Plan d’Entreprise et/ou Plan d’Investissement
- Analyse et détermination du modèle d’entreprise / gestion de l’entreprise naissante, en fonction de l’application et de l’optimisation du Régime Fiscal des Canaries (REF, RIC etc. etc..) et/ou d’autres solutions qui permettent déductions et/ou avantages en matière fiscale
- Activité pour la constitution d’une Société comme par exemple actes formels, bureaucratique etc., soit Société à Responsabilité Limité (S.R.L.) ou Société Anonyme de droit espagnol (comparable à une S.p.A.) avec siège social dans les iles Canaries
- Gestion et tenue de la comptabilité
- Assistance et activité de consultation pour les phases de “start-up” de l’entreprise
- Activités préparatoires, comme l’identification du site, des espaces et des locaux etc.

ASSISTANCE ET CONSULTATION POUR L’ÉTABLISSEMENT ET SUIVANT LANCEMENT DE L’ACTIVITÉ:

- Assistance et soutien pour les pratiques et pour le lancement de consultations, collaborations, synergies avec Parques Technologiques, Universités, Administrations Locales etc.
- Assistance et consultation et pratiques relatives à l’établissement, pour les espaces et locaux pour utilisation siège, bureaux, laboratoires (soit sur le « libre marché » soit dans les Parques Technologiques, Vivero de Empresas, ou des espaces co-travail etc.), espaces commerciaux, artisanales, industriels, en fonction des nécessités et adapté à ce fin.
- Assistance pour la présentation, (si prévu lorsque cela est possible) de demandes pour l’obtention de financements. Cette activité peut être effectué seulement après s’être munis de l’instrument juridique, c’est-à-dire après avoir construit et enregistré l’entreprise auprès du Registre du Commerce.

CARACTÉRISTIQUES ET QUALITÉS REQUISES DES PROJETS ENTREPRENEURIALES:

canarie-opportunita-di-business

Les caractéristiques et les qualités requises essentielles que les projets doivent satisfaire pour être sélectionnes et prises en analyse sont ceux qui suivent :

- Le Projet Entrepreneurial doit concerner une activité et/ou doit opérer dans un de suivants secteurs de produits ou être rapporté à une des catégories suivantes :
o Secteur de l’Informatique, développement logiciels et d’applications
o Électronique, développement hardware et firmware; production équipments électroniques
o Automatisations industrielles, robotique, domotique (développement et recherche, prototypage, production industrielle)
o ITC et réseaux télématiques, technologies de l’information et communication
o Télécommunications
o Formation incluse e-learning aussi en utilisant plateformes numériques
o Intermédiation et trading en utilisant plateformes numériques
o Marketing et publicité en utilisant plateformes numériques
o Édition digitale
o Photographie et services pour médias et communication
o Production et post-production vidéo / cinéma
o Fabrication de drones (aéronefs commandés à distance)
o Recherche pour innovation et développement applicables dans différents secteurs
o Études de conception de projet
o Nanotechnologies
o Biotechnologies et Sciences pour l’alimentation et la santé
o Autres activités strictement liées à la science, à la technologie, à l’innovation, au développement et à la recherche.
o NOTES: pour certaines activités de fabrication / production sont inclus la location et le leasing des produits manufacturés, solutions et équipements réalisés.
o ATTENTION: les activités de Restauration, et les petites exploitations commerciales ne peuvent pas bénéficier des facilités décrites et elle sont donc exclues.

- Le projet entrepreneurial pour être considéré, devra être nécessairement accompagné par les documents requis.

- Les projets entrepreneuriales devront prévoir la création d’une “organisation stable” avec son siège social et opérationnel physiquement situé dans une des Îles Canaries.

- L’engagement économique minimum prévu de la part de l’investisseur italien, (sans prévoir aides et subventions) pour l’achat de biens patrimoniales et/ou biens d’équipement, en fonction de la réalisation du projet devra être:
• de minimum 100.000 (cent mille,00) euros pour celles activités qui s’établiront ò Grande Canarie ou à Tenerife dans le 24 mois du début de l’activité de la société;
• de minimum 50.000 (cinquante,00) euros pour celle activités qui s’établiront au El Hierro, Fuerteventura, La Gomera, La Palma et Lanzarote, dans le 24 mois du début de l’activité de la société.
- Le projet entrepreneurial ou la start-up devront prévoir la création de minimum :
• 5 (cinq) emplois pour les activités qui s’établiront à Grande Canarie ou à Tenerife dans les 6 premiers mois du début de l’activité de la société.
• 3 (trois) emplois pour les activités qui s’établiront à Lanzarote, Fuerteventura, La Gomera, El Hierro et La Palma dans les 6 premiers mois du début de l’activité de la société.

2. ARCHIPEL DES CANARIES: “ TENERIFE “ et les avantages qu’offre à un investisseur pour l’expansion d’un projet d’internationalisation

tenerife-mappa

INFORMATIONS GÉNÉRALES:

- Tenerife présente un cadre macroéconomique et politique sûr et stable avec des garanties européennes.
- Elle est doué d’infrastructures modernes grâce à un développement technologique constant et à des communications numériques efficaces réellement à l’avant-garde (exemples : anneau de fibre optique, superordinateur Teide HPC, centre de donnés D-Alix).
- Elle est favorisée par un environnement naturel et par une qualité de vie privilégiés, avec un climat tempéré toute l’année avec une température moyenne de 22 degrés Celsius, avec la moyenne d’heures de soleil plus haute d’Europe (3000).
- Elle dispose de liaisons aériennes et maritimes excellentes et de Palais des congrès équipés pour événements d’excellence, avec prix très compétitifs pour location de navires industriels et bureaux.
- Coût du travail, des fournitures et des services pour les entreprises très compétitifs (exemples : coût moyen de l’électricité, coût moyen de l’eau, de l’eau chaude, etc.).
- Lignes de financement, aides et subventions, cautionnements, incitations au développement économique nationales, régionales et insulaires.
- Parque Scientifique et Technologique de Tenerife (PCTT): si le projet était de nature technologique ou de recherche dans les secteurs Santé, Biotechnologie, Innovation Touristique.

tenerife-ambiente

POSITION GÉOGRAPHIQUE STRATEGIQUE ET ACCORDS AVEC PAYS VOISINS:

Grace à la position géographique, et en étant membre de l’UE, Tenerife représente la porte d’entrée pour trois continents : Europe, Amérique, Afrique.
Pour ce qui concerne l’Afrique pour citer certains pays avec lesquels il y a des échanges commerciales en place : Mauritanie, Togo, Maroc, Nigéria, Guinée Équatoriale, et Cap-Vert. En outre, il y a nombreux accords déjà en place avec nombreux pays de l’Afrique de l’Ouest et 50 projets de coopération dans différents domaines tels que : science, éducation, agriculture, élevage, énergies renouvelables, production de biocarburants, et modernisation de l’Administration Publique.

canarie-porta-di-ingresso-continenti-europa-africa-america

RÉGIME FISCAL FACILITÉ ET ZONA SPÉCIAL CANARIES (ZEC)

Régime fiscal spécial unique en Europe grâce à sa condition insulaire, qui s’adapte à toutes les typologies de business et projets entrepreneuriales, tout en maintenant les avantages du droit communautaire.
- IGIC (impôt générale indirecte Canaries) : 7% qu’est un impôt régional sur la consommation comparable à notre TVA.

ZONE SPÉCIALE CANARIES (ZEC):

- Pour les entreprises enregistrées dans la ZEC, l’impôt sur le revenu des sociétés à 4% s’applique sur la partie de la base d’imposition résultant des opérations réalisées aux Canaries.
- Les entreprises enregistrées dans le domaine ZEC ne payent pas la taxe IGIC.
- Qualités requises : être une entité de nouvelle création, disposer d’un projet bien rédigé, avoir un administrateur résident, des investissements à l’actif fixe d’au moins 100.000 euros pendant les deux premiers ans et créer au moins 5 emplois dans les 6 mois successifs à l’enregistrement de la sociétés auprès du Registre du Commerce Insulaire.

Autres PROFITS et AVANTAGES FISCAUX à INVESTIR en TENERIFE:

- Accords pour éviter la double imposition fiscale;
- Pouvoir bénéficier de la Directive “Société Mères-Filles (2003/123/CEE) de l’Union Européenne à travers laquelle les dividendes distribués par la filiale enregistrée dans le domaine ZEC à la société mère avec siège dans n’importe quel pays UE (Union Européenne) ne seront pas retenus.
- Exonération d’impôt sur les émissions patrimoniaux et sur tous les actes juridiques documentés.
- Réserve pour investir aux Canaries RIC avec un abattement fiscal jusqu’à 90% sur le profit non distribués à travers la dotation d’une Réserve Spécial pour Investissements aux Canaries (RIC).

ZONE FRANCHE TENERIFE (ZFT)

Avantages douaniers auprès de la Zone Franche Tenerife (ZFT): emmagasiner, transformer et distribuer les marchandises sans payer des droits, impôts indirects et impôts spéciaux. En particulier :
- Exemption des droits d’importation pendant le séjour de la marchandise dans la Zone Franche Tenerife;
- Exonération du paiement des impôts spéciaux pour tous les marchandises qu’entreront dans la Zone Franche Tenerife;
- Exonération de l’impôt IGIC (assimilable à notre TVA) pour les marchandises de la Zone Franche et pour les services fournis et relatives aux mêmes marchandises.

TYPES DE SOCIÉTÉ

Même s’il y a des différentes options et types de sociétés qui se peuvent construire et enregistrer les plus connus sont les suivantes :
- Société Anonyme SA (comparable à la S.P.A. italienne)
- Société Limitée SL (comparables à la S.R.L. italienne)
Nombre de membres minimum 1, change le capital social (3000 Euros pour la Société Limité tandis que 60.000 Euros pour la Société Anonyme). On commence avec un certificat négatif qu’est demandé pour en définir le nom, avec l’ouverture d’un compte bancaire, et la définition d’un statut de l’entreprise et l’écriture publique notariale de constitution, à qui suivra un nombre d’identification fiscale (avant provisoire puis définitif NIF) et inscription au registre du commerce insulaire. Les personnes avec un projet entrepreneurial intéressées aux Canaries ou à Tenerife recevront tous les informations de détail.

canarie-porti-e-logistica

PIECÈS-JOINTES, LINKS OU APPROFONDISSEMENTS DU PROJET CANARIES:

- Consortium de la Zone Franche de Tenerife en espagnol OK
- Zone Spéciale Canaries ZEC en italien
- Tenerife: guide à 360 ° pour visiter, vivre, investir
- Pourquoi Tenerife ? (il y a des références)
- Modification du régime économique et fiscal des Îles Canaries en espagnol OK
- Proexca et opportunités d’investissement en espagnol
- Procédé registre organismes zone franche Canaries en italien
- Liste des activités zone franche Canaries ZEC en espagnol
Notes: pour les pièces-joints non en download automatique il est nécessaire envoyer une mail et fournir les donnés de la personne ou entreprise interessé.

AUTRES LINKS UTILES:

- DESK étrangers IBS
- Principales Documents dans le Commerce International
- Lettre de Credit et Garanties Bancaires Internationales
- Glossaire Douanier
- Fiches Pays et Articles internationales ou de géopolitique
- IBS Blog

contact IBS by mail

BULGARIE: MISSION ENTREPRENEURIALE, RENCONTRES B2B

BULGARIE: MISSION ENTREPRENEURIALE, RENCONTRES B2B

bulgaria-missione-imprenditoriale-opportunita-investimento

BULGARIE: “ROAD SHOW OBJECTIF BALKANS”, MISSION ENTREPRENEURIAL, RENCONTRES B2B, DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET PARTENARIAT AVEC ENTREPRISES BULGARES

PROMOTEURS:

confindustria-bulgaria-logo

CONFINDUSTRIA BULGARIA – P.zza Positano 2, Sofia 1000, Bulgarie

INTERNATIONAL CENTER OF UNICREDIT BULBANK – 8 Aksakov Str, Sofia 1000, Bulgarie

PRÉMISSE

IBS en synergie avec CONFINDUSTRIA BULGARIA a le plaisir de recevoir des manifestations d’intérêt pour adhérer à la prochaine MISSION ENTREPRENEURIALE à Sofia.
L’événement est promu par Confindustria Bulgaria pour faire connaître les potentialités de la Bulgarie au bénéfice d’entreprises individuelles et/ou délégations d’entreprises italiennes à travers associations industrielles intéressées à investir en Bulgarie et/ou à rencontrer partenaires commerciales locales de différents secteurs de produits.

POUR PLUS D’INFORMATIONS SUR L’ADHÉSION À LA MISSION, DATE, ORGANISATION
Veuillez prendre contact avec IBS à travers le formulaire de contact qui suit et nous vous recontacterons pour recueillir votre intérêt et pour fournir tous les informations de détail ou pour vous mettre en communication avec le responsable de Confindustria Bulgaria chargé pour l’organisation de l’événement.

SUIVENT DES APPROFONDISSEMENTS SUR LA BULGARIE:

- 1. RÉSULTATS DE LA MISSION DU 3 NOVEMBRE 2016 À SOFIA: description Événement, Agenda Mission Entrepreneuriale et Délégation Entreprise Italiennes participantes.
- 2. POURQUOI INVESTIR EN BULGARIE: introduction au cadre macroéconomique, avantages tels que bais coûts opérationnels, avantages fiscaux, position stratégique au coeur des Balkans.
Continuez dans la lecture pour vous documenter sur les opportunités. Pour INFO directes écrivez nous à travers le FORMULAIRE qui suit.

contact IBS by mail

APPROFONDISSEMENTS SUR LA BULGARIE:

1. RÉSULTATS DE LA MISSION ENTREPRENEURIALE DU 3 NOVEMBRE 2016 À SOFIA

missione-imprenditoriale-sofia-bulgaria-3-novembre-2016

Promoteurs CONFINDUSTRIA BULGARIA et UNICREDIT BULBANK

La dernière mission entrepreneuriale s’est déroulée le 3 novembre 2016, auprès du siège de l’International Center de UniCredit Bulbank. Les promoteurs de l’événement et de la Mission Entrepreneuriale, UniCredit Bulbank et Confindustria Bulgaria qu’à travers les entreprises associées, plus de 300 entreprises, est liée à 5% du PIB globale de la Bulgarie à travers les entreprises associées qui génèrent plus de 25.000 emplois, notamment nous citons les connues entreprises italiennes Italcementi, Mapei, Unicredit, Generali et nombreuses autres PME.
Dans le cadre de la dernière édition “Obiettivo Balcani: Missione imprenditoriale in Bulgaria” (“Objectif Balkans : Mission entrepreneuriale en Bulgarie”) s’est enregistré l’adhésion de neuf entreprises italiennes intéressées au marché bulgare particulièrement actives dans le territoire de Plaisance, motivées à rechercher des partenaires et des opportunités de business dans le territoire de la Bulgarie et dans les territoires limitrophes avec lesquels la Bulgarie a des échanges commerciaux solides.
L’événement s’articule comme suit dans la synthétique représentation de l’Ordre du jour de la journée qui suit, à travers une présentation de la Bulgarie et des opportunités de business que le Pays offre, comme conséquence de l’événement qui s’est déroulé au mois de mai 2016 à Plaisance en occasion de l’arrivée d’une délégation d’entreprises bulgares et d’institutions bulgares en Italie.
Les entreprises italiennes qu’ont adhéré à la mission entrepreneuriale en Bulgarie, agissent en particulier dans les secteurs du bâtiment (bâtiment, rénovation, restauration, insonorisation, grilles, portes blindées) et de l’ameublement (mobilier d’intérieur et d’extérieur, mobilier urbain, piscines) et des installations ou technologies pour l’économies d’énergie.
La journée en particulier a commencé à travers les institutions qu’a vu l’intervention du Directeur General de la Banque UniCredit Bulbank M. Enrico Minniti, successivement le Directeur ICE Agenzia de Sofia Mme Cinzia Bruno a pris partie et successivement le Président de Confindustria Bulgaria M. Pietro Luigi Ghia. Successivement la présentation a continue à la diligence de M. Aldo Andreoni, Senior Banker, Corporate, Investment and Private Banking division, dans laquelle le cadre macroéconomique de la Bulgarie a été brièvement présenté et en particulier les secteurs des constructions et de l’hôtellerie-restauration ont été analysés.
Le reste de l’événement a été centré sur rencontres b2b (environ une centaine de rencontres) entre les différentes entreprises italiennes en visite auprès de Sofia et plus de soixante entreprises bulgares qu’ont participé avec grande motivation à l’événement.

ORDRE DU JOUR DE LA MISSION ENTREPRENEURIALE

h. 9.00 – 09.30 Enregistrement Entreprises et Café de Bienvenue

h. 9.30 – 11.00

- Enrico Minniti General Manager et Vice-Président du Conseille d’Administration de UniCredit Bulbank – Discours de Bienvenue

- Pietro Luigi Ghia, Président de Confindustria Bulgaria – Discours de Bienvenue

- Cinzia Bruno, Directeur de Italian Trade Agency ITA Sofia

- Aldo Andreoni, Senior Banker, Corporate, Investment and Private Banking division – Présentation des opportunités en Bulgarie

QUESTIONS ET RÉPONSES

h. 11.00 – 12.30 rencontres B2B avec entreprises associées de Confindustria Bulgaria déjà définis dans le temps

h. 12.30 – 14.00 Déjeuner et Networking

h. 14.00 – 14.30 Enregistrement des entreprises bulgares associées et Café de Bienvenue

h. 14.30 – 15.00 Briefing et présentation des entreprises italiennes à la diligence de Roberto Tortelotti et Raffaele De Risi

h. 15.00 – 18.00 rencontres B2B avec les sociétés bulgares associées

DOWNLOAD : Ordre du jour de la Mission Entrepreneuriale
DOWNLOAD: Délégation des Entreprises Italiennes participantes
DOWNLOAD : Agenda Missione Imprenditoriale
DOWNLOAD: Delegazione Aziende Italiane partecipanti

TÉMOIGNAGES
Les témoignages et les références d’entreprises qu’ont participé à l’événement sont disponibles, toutefois il est nécessaire manifester intérêt préalablement pour le projet pour la future mission en cours d’organisation et se qualifier à travers les références d’entreprise pour accéder à ces informations.

2. POURQUOI INVESTIR EN BULGARIE ET DANS LES BALKANS

bulgaria-perche-investire-business-partner

CADRE MACROÉCONOMIQUE EN BULGARIE

La Bulgarie a enregistré une croissance soutenue pendant les trois années 2006 – 2008, pour ensuite subir une crise en 2009, toutefois les donnes qui se référent à 2010 et à 2011 reflètent des signes de reprise de l’économie bulgare. En outre à partir de 2012 on a relevé une stabilisation substantielle du développement tendanciel, et une vivacité prononcée dans les échanges avec les pays étrangers, surtout de l’export (exportations au-delà des frontières), en plus s’est vérifié une reprise de la demande intérieure et une nette amélioration du coefficient d’absorption des fonds européens. Le PIB (produit intérieur brut) en 2014 s’élevait à 42,8 milliards d’euros (Source: UniCredit Bulbank, 2016), en pouvant ainsi enregistrer une croissance annuelle de 1.5%.
En 2015 l’Italie est passée de la troisième place à la seconde dans le classement des partenaires commerciales de la Bulgarie, après l’Allemagne, et seulement dans le premiers six mois de l’année 2015, on a enregistré une nette augmentation de l’échange d’environ 6,5%. L’échange entre Italie et Bulgarie s’élève en effet à plus de 4 milliards d’euros. Les achats de biens et de marchandises de la Bulgarie par l’Italie se sont concentrés surtout dans le secteur de la mécanique, mécanique de précision, biens d’équipement durables , dans le secteur des métaux et des vêtements. Un bon pourcentage du business est en plus adressé sur les secteurs des chaussures de grande qualité, textile, en outre d’équipements et de machines d’usage général et de produits provenants du pétrole et de sources naturelles.
Pour ce qui concerne les investissements directs à l’étranger (IDE) globales italiens dans la Bulgarie , ils ont atteint 1,4 milliards d’euros en 2014 et dans le spécifique les transactions nettes IDE pour l’annualité 2014 de l’Italie s’élèvent à environ 19 millions d’euros (MAE).
DOWNLOAD COUNTRY PROFILE (en italien): fiche du pays Bulgarie (Source SACE, année 2016)
DOWNLOAD COUNTRY PROFILE (English): tableau économique-financier de la Bulgarie (Source UniCredit Bulbank, année 2016)

DOWNLOAD (English): indices du National Statistical Institute, Republic of Bulgaria 2016

STABILITÉ POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE EN BULGARIE ET INDICES DOING BUSINESS FAVORABLES

• ACCORDS INTERNATIONAUX: la Bulgarie est un pays membre de l’Union Européenne, de l’OMC (Organisation mondiale du commerce) et de l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique nord)

• CHANGE: la stabilité de la monnaie est garantie à travers le change fixe avec l’euro égale à : 1 Euro = 1.96 BGN (lev)

• DETTE PUBLIQUE: la Bulgarie a la seconde dette publique plus basse dans l’Union Européenne (environ 17 % du PIB) et un des plus bas déficit budgétaire de l’UE (2.1%) en 2011

• MOYENNE RISQUE POLITIQUE: 43% (Source: SACE, 2016)

• INDICE DOING BUSINESS : 38° sur 189 pays (52 jours pour enregistrer une entreprise)

• PRINCIPALES SECTEURS D’OPPORTUNITÉ: infrastructures, moyens de transport, mécanique instrumentale, énergie, chemins de fer et constructions (suit liste complète)

• EXPORT ITALIEN PENDANT L’ANNÉE PRÉCÉDANT: textile et vêtements, mécanique instrumentale, métaux, moyens de transport, chimique, autres

• PRINCIPALES PARTENAIRES COMMERCIAUX: Allemagne, suit Italie, puis Espagne et France

• AUGMENTATION POTENTIELLE DU EXPORT ITALIEN DANS LE PROCHAINES TROIS ANNÉES: environ 240 milliards d’euros.

AVANTAGES FISCAUX, BAS COÛTS OPÉRATIONNELS, SYNTHÈSE DES AVANTAGES À INVESTIR EN BULGARIE

Avantages fiscaux: le territoire de la Bulgarie dispose d’un des régimes fiscaux plus favorables dans l’Union Européenne. Le taux d’imposition pour les entreprises est fixe à 10%. Même le taux d’imposition pour les personnes physiques se situe à 10% . Toutefois pour les entreprises qui decident de s’établir et d’opérer dans des zones placées dans le plan de développement du Gouvernement ou à haut chômage bénéficient d’un taux d’imposition de 0% .

Exonération d’impôt indirect: il y a 2 ans d’exonération d’impôt sur la taxe sur la valeur ajoutée ( TVA ) pour ce qu’est lié à l’importation de machines et équipements destinées à projets d’investissement en immobilisations ou en actif fixe supérieurs à 5 millions d’euros qui produisent un retour professionnel c’est-à-dire donnent emploi à au moins 50 employés.

Dividendes: taux d’imposition 5% sur le dividendes et parts de liquidation (0% pour les résidents de l’UE).

Coût du travail: la Bulgarie a un de plus compétitifs coûts du travail en tout Europe centrale et Europe de l’Est.

Loyer et usagers: la Bulgarie dispose de couts de loyer pour bureaux et usagers de différente typologie très bas.

Électricité: en Bulgarie le coût de l’électricité est de 70% de la moyenne européenne donc c’est très avantageux.

bulgaria-posizione-strategica-nei-balcani

POSITION STRATÉGIQUE DE LA BULGARIE AU COEUR DES BALKANS

La Bulgarie est placé au coeur des Balkans, donc elle est un centre logistique-stratégique naturel :

• CORRIDORS LOGISTIQUES: cinq corridors européens Pan-European Corridors ( IV, VII, VII, XI, X) qui traversent le Pays et donnent à la Bulgarie un poids stratégique considérable en termes de connectivité avec les pays de l’UE.

DOWNLOAD: Pan-European Corridors (English)

• TRACECA : programme de transports qui connecte l’Europe avec le Caucase et l’Asie centrale.

DOWNLOAD: Plan de développement d’infrastructure du Ministère des Transports de la Bulgarie, jusqu’à 2015 (English)

• AÉROPORTS: 4 aéroports principaux Sofia, Bourgas, Plovdiv et Varna.

• PORTS: 2 ports Varna et Bourgas et nombreux ports délocalisés sur le fleuve Danube.

RESSOURCES HUMAINES DE GRANDE QUALITÉ EN BULGARIE

• QUALITÉS HUMAINES: la main-d’oeuvre est de grande qualité et hautement qualifiée en Bulgarie et parle plus d’une langue étrangère.

• ÂGE MOYEN: 62.2 % de la population bulgare est en âge de travailleur (environ 4,6 millions de personnes)

• HAUTE SCOLARITÉ: chaque année 60.000 étudiants obtiennent ses diplômes

• QUALITÉS LINGUISTIQUES: 98% des étudiants dans l’enseignement secondaire étudient une langue étrangère (dans la plupart des cas l’anglais) et 73% des étudiants étude une seconde langue étrangère (en importance domine l’allemand, suit le français, puis l’espagnol et enfin le russe)

• RÉSEAU INTERNET: la vitesse d’accès et de navigation à travers le réseau internet en Bulgarie est parmi les premières pour vitesse en Europe, en outre la diffusion du service détermine que presque la totalité de la population et des institutions est connectée et a accès à internet.

LES DÉFIS DU FUTUR POUR LA BULGARIE

Bien que dans ces dernières années la Bulgarie a investi et s’est dépensée pour améliorer la qualité de nombreux aspects de sa structure socioéconomique, existent certains thèmes cruciaux pour un développement supplémentaire qu’exigent pour l’avenir attention :
• Continuer avec le renforcement du réseau d’infrastructure
• Continuer avec un agrandissement supplémentaire du soutien distribué aux entreprises spécifiquement en termes d’accès aux services et aussi aux infrastructures
• Améliorer encore le confinement de la bureaucratie et accélérer les dossiers
• Reformer la justice.

LE RÔLE DES INVESTISSEMENTS ITALIENS DANS LE TERRITOIRE DE LA BULGARIE (IDE)

L’Italie, en plus d’avoir un rôle clé au niveau du commerce extérieur et d’être le deuxième partenaire commercial de la Bulgarie avec un montant de plus de 4 milliards d’euros d’échange l’année dernière, exerce aussi un rôle de premier plan en matière d’IDE ricopre anche un ruolo di primo piano in materia di IDE (investissement direct à l’étranger) pour l’économie bulgare, grâce aux investissements réalisés en Bulgarie par quelques grandes entreprises italiennes et nombreuses PME (petites et moyennes entreprises).
Pendant la période allant de 1996 à 2014, les IDE (investissements directs italiens) dans le territoire de la Bulgarie, selon les donnes officiels de la Banque Nationale Bulgare, ils ont atteint un montant global de pus de 1,4 milliards d’euros, chiffre qui classe l’Italie parmi les dix premiers plus grands investisseurs en Bulgarie (après les Pays Bas, l’Autriche, la Grèce, l’Angleterre, l’Allemagne, Chypre, la Russie, la Suisse et les États Unis).
Il y a une nombreuse représentation et une significative préSence d’entreprises italiennes de grandes dimensions notamment Enel, Assicurazioni Generali, Mapei, Edoardo Miroglio, Banca Unicredit et Rigoni di Asiago. En outre la présence de PME (petites et moyennes entreprises italiennes) est particulièrement intense, dont 300 entreprises associées à Confindustria Bulgaria.
La présence d’entreprises italiennes en Bulgarie a un impact significatif sur le bilan global de l’État, en contribuant pour environ 5% au PIB national (produit intérieur brut), avec environ 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel avec des répercussions sur l’emploi pour environ 25.000 emplois.

COÛT DU TRAVAIL EN BULGARIE TRÈS COMPETITIF, PARMI LES PLUS BAS D’EUROPE

C’est vrai, le coût du travail en Bulgarie est parmi les plus faibles de tous les pays d’Europe. Le coût moyen du travail en ce moment en effet s’élève autour de 490 euros mensuels (Donnes NSI, National Statistical Institute Republic of Bulgaria, 2015).

Évidemment c’est une moyenne, et dans de nombreuses zones du Pays les salaires s’élèvent sur des niveaux de rémunération plus bas toutefois pas toujours ce dernières ont servi à niveau d’infrastructure comme les grand centres urbains ou les principales villes de la Bulgarie.
En même temps, on peut relevé une excellente qualité de la force de travail, surtout dans les secteurs de niche et dans les domaines techniques et informatiques. Il y a des réalités locales comme Plovdiv qu’offrent particulièrement excellents rapports entre coût du travail et qualité du travail fourni par le personnel.

FISCALITÉ EN BULGARIE

Un aspect qui rendent la Bulgarie un territoire attrayant est aussi le domaine fiscal, en effet pour ce qui concerne la taxation des revenus d’entreprise et particuliers la Bulgarie offre un impôt à taux unique, avec un taux unique à 10% pour entreprises et particuliers.
Il s’agit comme dans le cas du coût du travail, d’un des charges fiscales plus faibles à niveau UE (Union Européenne).
Pour ce qui concerne les impôts indirects, le taux normal TVA (taxe sur la valeur ajoutée) appliqué est au contraire égale à 20%, mais une réduction du taux à 9% dans certains cas spécifique est prévue.
Les différents gouvernements exécutif en exercice ces dernières années ont souligné plusieurs fois que l’impôt à taux unique reste aussi pour l’avenir un des principes directeurs et un atout stratégique de la politique fiscale du Pays.

traceca-transport-corridor-europe-caucasus-asia

TRANSPORTS EN BULGARIE

La Bulgarie représente un pont idéal entre l’UE et les Pays des Balkans, la Turquie incluse, puisque elle est situé au centre du sud-est européen. Le Pays est un naturel point de passage pour cinq corridors paneuropéens (IV, VII, VIII, IX e X) et il fait partie du TRACECA (c’est-à-dire Transport Corridor Europe-Caucase-Asie), une organisation internationale crée avec le but de favoriser un réseau efficace d’infrastructure entre l’Europe, les territoires du Caucase et l’Asie Centrale.
Le corridor VIII, en particulier, reliera la Bulgarie avec l’Italie à travers les ports de la proche Albanie. Actuellement le gouvernement bulgare est en train d’investir fortement dans l’adaptation le réseau ferroviaire et le réseau autoroutier. En effet l’autoroute « Trakia » a été complété, qui est en mesure de relier la capitale Sofia à la seconde ville plus importante du Pays, c’est-à-dire Plovdiv et au port de Burgas situé sur la Mer Noire.
Suit le tronçon autoroutier appelé « Struma » qui reliera la Bulgarie à la Grèce. Pour ce qui concerne les transport aériens, les villes de Sofia, Plovdiv, Burgas et Varna sont dotées d’aéroports internationales. En outre, en plus de compagnies nationales, aussi les compagnies à bas coûts ont pénétré depuis longtemps le marché bulgare en renforçant la concurrence interne au secteur aéronautique civil.
Enfin il est juste de se rappeler que la Bulgarie accueille deux port entre le plus importants de la Mer Noire – à Varna et à Burgas – et que le nord de la Bulgarie fait partie du système de transport fluvial du Danube. Ce atout logistique, à travers le canal sur le Main, permit aux navires de voyager et parcourir directement les traites de la Mer Noire à la Mer du Nord.

bulgaria-fondi-strutturali-eu-unione-europea

COMMENT LES INSTITUTIONS ET LES FONDS EUROPÉENS INFLUENT SUR LA BULGARIE
Les investissements des pays étrangers en Bulgarie représentent un des principaux moteur de la croissance du PIB et du Pays. Par conséquent l’attention à l’égard de l’entreprenariat international est haute. L’appartenance à l’UE rend en outre le système juridique du Pays toujours plus proche aux standards italiens et des autres pays européens.
De grande importance aussi les fond européens qu’ont un grand impact sur le Pays. Pour la période 2007 -2013, 6,8 milliards d’euros étaient destinés à la Bulgarie à travers les fonds structurels de l’UE. Les fonds distribués et affectés à travers le Programme Opératif Compétitivité ont été particulièrement intéressants et importantes, des fonds destinés aussi aux entreprises privées.
Pour la période de programmation de la Commission Européenne des Fonds Structurels Européens, 2014 – 2020, environ 7,4 milliards d’euros ont été destinés à la Bulgarie, une chiffre importante divisé en 7 programmes opératifs :
- Transports 1,6 milliards d’euros
- Environnement 1,5 milliards d’euros
- Régions en croissance 1,3 milliards d’euros
- Innovation et compétitivité 1,2 milliards d’euros
- Ressources Humaines 0.9 milliards d’euros
- Gouvernance 0,2 milliards d’euros
- Science et éducation 0,5 milliards d’euros.
Les financements UE provenants de la Politique Agricole Commune (PAC) et autres fonds provenants de la Politique Commune de la Pêche (PCP) qu’allouent 7,5 milliards d’euros s’ajoutent à les fonds susmentionnés.

SECTEURS DES PRODUITS D’INTÉRÊT EN BULGARIE:

- Secteur agroalimentaire
- Secteur textile et vêtements
- Tannerie et chaussures
- Industrie du bois et mobilier
- Papier, papeterie, édition et presse
- Énergie, énergies renouvelables et resources naturelles
- Industrie chimique et pharmaceutique
- Transformation du caoutchouc et matières plastiques
- Verre et céramique
- Transformation des métaux
- Secteur mécanique, mécanique de précision, biens d’équipement et biens durables
- Électronique
- Transports et logistique
- Constructions, matériaux de construction, real estate et activités immobilières
- Autres industries manufacturières
- Services d’assurance et bancaires
- Commerce et distribution
- Environnement et écologie
- Services informatiques, ITC, communication
- Services aux entreprises
- Tourisme, restauration, hôtels

PROMOTEURS ET PARTENAIRES DE L’INITIATIVE:

CONFINDUSTRIA BULGARIA
P.zza Positano 2, Sofia 1000, Bulgarie
Tel: +359 (0) 2 8901420;
Fax: +359 (0) 2 8901424
segreteria@confindustriabulgaria.bg

INTERNATIONAL CENTER OF UNICREDIT BULBANK
1000 Sofia, 8 Aksakov Str.

ITA BULGARIA (Italian Trade Agency)
Bul. knyaghinya Maria Luisa, 2
Business Center TZUM, 1000 Sofia Bulgarie

AUTRES PARTENAIRES DE CONFINDUSTRIA, 2016

- CONFINDUSTRIA BALCANI
- SIMEST (IMPEGNO ITALIANO NEL MONDO)
- BE BULGARIA ENGINEERING
- ASSICURAZIONI GENERALI
- KRIB
- UNIVERSITY OF NATIONAL AND WORLD ECONOMY
- IL SOLE 24 ORE BUSINESS SCHOOL

SOURCES POUR L’ARTICLE: “Mission Entrepreneuriale en Bulgarie”

- Confindustria Bulgaria
- www.confindustriabulgaria.bg

- International Center of UniCredit Bulbank
- http://www.unicreditbulbank.bg/en/index.htm

- ITA (Italian Trade Agency)
- http://www.italtrade.com/

- SACE
- http://www.sace.it/en

- SACE Country Risk Map
- http://www.doingbusinessibs.it/news/generali/country-risk-map-scopri-gli-strumenti-sace/?lang=it

- Ministero Trasporti GOV Bulgaria
- http://www.government.bg/cgi-bin/e-cms/vis/vis.pl?s=001&p=0136&g=

- National Statistical Institute Republic of Bulgaria
- http://www.nsi.bg/en

- TRACECA (Transport Corridor Europe Caucasus Asia),
- http://www.traceca-org.org/en/traceca/

- Fondi Strutturali EU
- http://ec.europa.eu/contracts_grants/funds_it.htm